Comment réagir face à un chien agressif 🐺 lors d'une rando à vélo ?

5 minutes
Dernière mise à jour le
Chien

Imaginez un peu. Une journée ensoleillée, vous décidez d’une sortie VTT improvisée au départ d’un petit village que vous aimez bien. Pour rejoindre la forêt 🌲, vous empruntez un petit chemin avec à votre droite de belles prairies fleuries et, à votre gauche, un joli corps de ferme.

Oui, vous le sentez arriver. Il y a un chien 🐕 dans l’histoire. De préférence gros, à priori pas très accueillant, avec une dentition de carnassier qu’il est preste à vous montrer, et qui court vite.

Que vous aimiez les chiens ou pas, c’est une situation qui peut arriver à n’importe qui, n’importe quand.

Alors, comment réagir ?

Voici quelques conseils si vous vous retrouvez dans cette situation, car mieux vaut être préparé à la rencontre avant qu’après avec un morceau de mollet en moins.

Rester calme et descendre de vélo

Les chiens agressifs savent que les gens ont en général peur d'eux. Ils saisissent chaque opportunité pour asseoir leur domination sur leurs cibles.

C'est la raison pour laquelle un chien méchant s'approchera toujours de vous avec une gueule menaçante pour tester votre sang-froid.

Si vous êtes impressionné, vous exposerez votre peur et tenterez peut-être de vous échapper. Or fuir un chien agressif est dangereux : la fuite déclenche leur instinct de chasse et enclenche une poursuite. Et à la course, à moins que vous ne soyez en descente, c’est en général le chien qui gagne, même si vous êtes à vélo.

Descendez de votre VTT et restez calme ☯️. Cela prouvera au chien que vous n'avez pas peur et montrera que vous êtes préparé au pire : aller à l’affrontement. Et là, il va évaluer ses chances d’avoir le dessus.

Vous pouvez parler calmement mais fermement au chien pour enclencher une désescalade de l’agressivité. Essayer de lui dire “arrête”, “stop”, “rentre”, “c’est fini”, “assis”. Des fois que cela déclenche un réflexe Pavlovien

Si vous tenez votre position, un chien agressif finit souvent par se désintéresser de vous. (Si on peut même plus faire peur maintenant… 🙄)

Ayez conscience de la manière dont vous vous tenez debout.

Faire face au chien pendant qu'il s'avance vers vous calmera ses ardeurs. Affirmez votre présence. En fait, la technique fonctionne contre toutes sortes d'attaquants, pas seulement contre les chiens, puisque l'assaillant voit que son agressivité ne semble pas avoir d’effet et suscite le doute chez lui.

"Soyez donc un arbre" 🌳 et résistez à l'envie de céder aux tentatives du chien pour vous effrayer. Si le chien persiste, pensez à utiliser vos bras et mettez-les en l’air pour paraître plus grand 👠.

Cas du patou (chien de troupeau)

Si le chien est un patou (chien de protection en montagne), sa seule mission est de protéger le troupeau 🐑 dont il a la charge.

La meilleure prévention pour éviter la confrontation est de faire un large détour pour ne pas qu’il interprète votre présence comme un danger pour le troupeau. Mais parfois ce n’est pas possible.

Un bon résumé dans cette petite Bande Dessinée.

Se défendre

Si toutes ces techniques échouent et que le chien s’apprête à passer à l'acte, il est peut-être temps de vous préparer à l’attaque ! 🪖

Vous devrez peut-être saisir tout objet proche qui peut être utilisé pour effrayer ou combattre le chien, à commencer par votre vélo qui peut être utilisé comme bouclier.

Positionnez-vous et adoptez une position défensive 🛡 derrière le vélo.

Ne vous approchez pas du chien.

Si vous avez une gourde (et pas un sac d'hydratation), l'objet le plus simple que vous ayez sur votre vélo pour éloigner un chien est peut-être l'eau 💧. Essayez une giclée près des yeux ou du nez de l’animal. Si vous l’atteignez, l’effet de surprise devrait arrêter le chien assez longtemps pour vous échapper.

Sans eau, les objets les plus communs sont un bâton ou des pierres.

Vous pouvez choisir de lui lancer les objets pour lui montrer à quel point vous êtes sérieux dans votre défense.

S'il persiste, utilisez n'importe quel objet disponible pour empêcher le chien de vous atteindre. Par exemple, il est préférable que le chien morde votre roue ou votre sac que vous-même.

Dans ces conditions, utilisez n'importe quel objet disponible pour vous protéger d'une morsure.

Certains cyclistes ont toujours avec eux une bombe anti agression canine ou une petite fiole avec spray pulvérisateur contenant de l'ammoniac ménager (alcali), c'est très efficace.

Battre en retraite

Vous devez toujours être prudent avec l'animal même si vous avez réussi à temporiser ses intentions d'attaque.

Ne tournez pas le dos au chien et éloignez-vous jusqu'à ce que vous ayez atteint une distance de sécurité suffisante pour repartir à vélo.

Voici quelques attitudes à éviter lorsque vous rencontrez des chiens agressifs :

  • Évitez le contact visuel avec le chien car il perçoit cela comme une menace pour sa domination.
  • Ne laissez pas le chien agressif ressentir une quelconque peur en vous.
  • Ne l’intimidez pas et évitez les gestes brusques s'il n'a manifesté aucune intention de vous mordre.
  • Ne soyez pas trop proche avec des chiens inconnus, ne tentez pas de les caresser ou de faire une story Instagram, sauf sous la surveillance des propriétaires.

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant