Destination VTT : 5 itinéraires incontournables autour de Villard de Lans et Corrençon en Vercors

voyage france isère 11 minutes
Dernière mise à jour le

Villard de Lans et Corrençon existaient bien avant le développement des stations touristiques. Aujourd'hui encore, la vie suit son cours au rythme des saisons car les deux villages ont su préserver leur qualité de vie : richesse de la vie locale, produits du terroir, constructions respectueuses du patrimoine et de l'identité du territoire. Villard de Lans ou Corrençon ? A chacun son identité... Lorsque les rues piétonnes et animées du bourg de Villard invitent à la distraction, Corrençon revendique le charme d'un petit village de montagne, authentique et paisible.

Pour venir découvrir : www.villarddelans.com

carte-villard-de-lans

Villard de Lans

Chef-lieu du canton, Villard de Lans est le pôle d'attraction du Vercors. A 1050 m d'altitude, ce village de plus de 4000 habitants s'étage sur les contreforts de la Grande Moucherolle qui le domine du haut de ses 2285 m. Le village a su conserver son patrimoine architectural et son ambiance conviviale, nés au début du siècle du développement d'un tourisme bourgeois. Avant que les sports d'hiver prennent le pas en 1925, il était de bon ton de s'offrir ici les bienfaits d'une "cure d'air et de lait". Depuis toujours, Villard de Lans n'a eu de cesse d'évoluer et aujourd'hui, l'offre touristique moderne et variée n'a pas effacé le visage authentique du bourg agricole de moyenne altitude animé tout au long de l'année.

village-anime

Corrençon en Vercors

Situé à 1 111 m d'altitude, ce petit village chaleureux et reposant offre un paysage de carte postale. Niché à l'extrémité sud de l'immense plateau du val de Lans, au centre d'une clairière entourée de forêts, Corrençon rassemble son village sous les sommets majestueux de la petite et la grande Moucherolle (2 285 m). On se sent là arrivé aux confins du massif car la route s'arrête à Corrençon pour laisser place, plus au sud, aux immenses espaces protégés de la plus grande Réserve naturelle de France "Les Hauts plateaux du Vercors". Outre le choix parmi de multiples activités, sportives et ludiques, Corrençon est avant tout un havre de paix que l’on choisit tout simplement pour se détendre et vivre au rythme de la Nature.

Les parcours VTT à ne pas manquer

Notre sélection des plus belles traces VTT dans le coin. Attention de bien vérifier qu'elles soient adaptées à votre niveau.

La Royale

Carte

Variante de la version hivernale. Un petit plaisir estival qui laisse des souvenirs aux mollets ! Attention à l'autonomie à VTT électrique.

Partez à la découverte du territoire des seigneurs de Sassenage. Un parcours qui se déroule essentiellement en forêt mais qui alterne entre chemins forestiers et très beaux singles qui serpentent dans les bois. De magnifiques panoramas sur la barrière est du Vercors.

Un bel itinéraire au cœur de la forêt de la Loubière entre Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors. On bascule même côté Drôme aux portes de la Réserve des Hauts-Plateaux pour ensuite rejoindre la très belle plaine d'Herbouilly et redescendre sur Bois Barbu.

La boucle du Clariant

Carte

De pâturages en Fairway en passant par les villages, un itinéraire spécial découverte du VAE. partez à la découverte du golf de Corrençon-en-Vercors à l'entrée des portes de la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. N'oubliez pas de regarder autour de vous et admirez la Grande Moucherolle (le plus au sommet du Vercors Nord) !

Offrez-vous une pause gourmande à l’auberge du Clariant !

L’arboretum

Carte

Joli tour de la plaine de Payonnère dominé par les majestueuses falaises du Balcon Est du Vercors. Chemin large et accessible aux remorques pour enfants.

La légende 1987

Carte

Remaniement du circuit de la coupe du monde de 1987 - Un concentré de VTT de montagne et de pur plaisir ! Long et engagé par moment réservé aux pilotes expérimentés.

Le Bikepark et le pumptrack

vtt-dh

Villard de Lans possède un Bike Park, avec 6 pistes de descente, ouvert de juin à septembre et une pumptrack en accès libre avec 3 pistes.

pumptrack

A voir ou à faire absolument

Les points de vue

Le village de Valchevrière

Valchevrière, lieu de silence et de recueillement, est un des sites les plus émouvants et les plus évocateurs de la Résistance en Vercors. Ce hameau, en pleine forêt, servit de camp aux maquisards avant d’être le lieu d’un sévère affrontement les 22 et 23 juillet 1944. Sur le belvédère qui domine le village, des hommes se sacrifièrent pour retarder l’avancée des armées nazies et moururent les armes à la main. Les maisons furent ensuite incendiées, seule la chapelle sera épargnée. Le hameau est resté en l’état, avec ses pierres à nu et noircies par le feu. Un chemin de croix, dont chaque station est un édifice original, relie Villard de Lans à Valchevrière.

valchevriere

Le belvédère de Château Julien

Un panorama exceptionnel, un lieu de pique-nique de prédilection et des couchers de soleil exceptionnels !

chateau-julien

Le Vertige des Cimes

Une passerelle qui s’avance de plus de 2m au-dessus de 300m de vide. Devant vous une vue à 360° sur la chaîne du Vercors, les massifs de Chartreuse, Belledonne ou Taillefer et une vue plongeante sur Grenoble.

Le lac de la Moucherolle

L’été, en prenant la télécabine Cote 2000 vous pourrez accéder en quelques minutes aux paysages d’altitude qui sont d’une beauté spectaculaire. 1h15 de marche pour accéder au lac mais ça vaut le coup !

moucherolle

Le Grand Veymont

Point culminant (2 341 mètres) du massif du Vercors. Sommet idéal pour observer la faune : marmottesbouquetinsvautours fauve et chocards. Sur la réserve des Hauts Plateaux du La faune se compose entre autres de marmottesbouquetinsvautours fauve et chocards. Sur la réserve des Hauts Plateaux du Vercors, une randonnée à faire la journée dans un cadre idéal !

Les grottes de Choranche

Entre Pont-en-Royans et Villard de Lans, au cœur des Gorges de la Bourne, entrez dans un univers féerique et découvrez un monde souterrain aux reflets émeraude et cristallins, où les galeries s'illuminent au rythme de vos pas !

Au fil de deux rivières souterraines, découvrez les stalactites fistuleuses, véritables pailles de calcite, présentes par milliers dans la cavité : un spectacle unique en Europe ! Au cours de votre visite, vous rencontrerez des protées, animaux cavernicoles étonnants... La gigantesque Salle de la Cathédrale vous accueillera à chaque visite pour un spectacle son et lumière, haut en couleurs et riche en émotions ! Suivez le guide !

Les gorges de la Bourne

Itinéraire grandiose et vertigineux, classé 3 étoiles au guide Michelin, la route des Gorges de la Bourne est la plus longue des voies typiques du Vercors. La route taillée dans la falaise a été ouverte à la circulation en 1872 après 11 ans de travaux.

Cette route de 24 km, reliant Pont-en-Royans à Villard de Lans, taillée dans la falaise a été ouverte à la circulation en 1872 après 11 ans de travaux titanesques. 

Dès la sortie de Pont-en-Royans, on accède aux gorges de la Bourne, une des grandes attractions du parc naturel régional du Vercors. Après le village de Choranche, la route chemine en un parcours agréable, agrémenté de points de vue magnifiques d'une saisissante beauté, notamment sur le cirque de Bournillon. Il faut se rendre jusqu'au pont de la Goule Noire, trois kilomètres en amont de La Balme de Rencurel, pour observer la puissante résurgence qui témoigne du travail des eaux souterraines du Vercors dont on peut admirer un remarquable exemple en visitant la grotte de Choranche.

gorges-bourne

La cascade Blanche

La cascade Blanche sur la rivière Vernaison qui descend tout droit du Vercors en passant par les Grands et les Petits Goulets, est un lieu de fraîcheur, d'autant plus que son accès à pied depuis Ste Eulalie en Royans est facile.

Départ du village de Ste Eulalie en Royans, parking en face du Café le Pied de nez, suivre le panneau puis le balisage "Cascade Blanche", le sentier vous conduit au bord de la rivière "La Vernaison". Possibilité de pêche, pique-nique.

La Maison du Patrimoine

Le musée retrace la vie quotidienne des communautés paysannes sur le plateau du Vercors au début du XXe siècle. Il évoque l’activité agricole et forestière et l’ouverture progressive de cette région au climatisme et au tourisme de montagne.

Installée dans l’ancien Hôtel de ville, au centre du village de Villard-de-Lans, la Maison du patrimoine, municipale, a été entièrement rénovée. Fondée par Jacques Lamoure en 1988, elle présente l’histoire des Quatre Montagnes. Venez découvrir au rez-de-chaussée les deux salles d'expositions temporaires régulièrement renouvelées (expos patrimoniales ou artistiques).

  • Au 1er étage vous découvrirez les évènements qui ont marqué la vie du canton à travers les thèmes de la résistance, du climatisme, des JO de 1968 et plus anciennement de la construction des routes et le début du tourisme et des transports.
  • Le 2ème étage est consacré à la vie quotidienne, à l'agriculture et l'artisanat de la fin du XIX° siècle avec de nombreux documents, photos, objets, outils d'artisans ou matériel agricole. Une visite qui plaît aux petits comme aux grands.

A goûter dans les environs

Pour le plaisir des papilles, à Villard comme à Corrençon, les menus du terroir parlent de valeurs, d’histoire et de respect de la nature. Envie de découvrir de nouvelles saveurs ? En Vercors, gourmands et gourmets vivront un véritable voyage gustatif. Prenez  le  temps de déguster 5 produits labellisés AOC ou AOP dans l'aire géographique du Parc Naturel Régional du Vercors.

Le Bleu du Vercors-Sassenage AOP

Au Moyen Age, les fermiers du plateau du Vercors payaient leurs impôts au Seigneur de Sassenage avec du fromage et ce fromage est devenu au fil du temps, le Bleu de Vercors-Sassenage.

Au début du siècle des fermiers fromagers décident de relancer les fabrications et au fil des années, à force de passion et de conviction, le Bleu du Vercors-Sassenage devient la 35ème AOC fromagère française en 1999.

Le Bleu du Vercors-Sassenage est une des rares AOP française fabriquée au cœur d’un Parc Naturel Régional. Ce fromage au lait de vache à race sélectionnée (Abondance, Montbéliarde et Villarde) est issu d’une agriculture de montagne à forte identité territoriale, parfaitement respectueuse de la nature et de l’environnement. Le Bleu du Vercors-Sassenage, fromage à pâte persillée au lait de vache thermisé, doux, crémeux, au léger goût noisette est moulé à la main par nos fromagers. Au fil des jours il est  salé et soigné dans nos caves à Villard de Lans pendant la période d’affinage minimum de 21 jours.

La truite Fario

D'élevage ou sauvage, la truite du Vercors se déguste fraîche, en filet ou fumée.

La noix de Grenoble

Une des premières noix AOC de France (1938), consommée pour son goût et son bénéfice santé.

Les ravioles du Dauphiné

La raviole traditionnelle est plus petite qu’un ravioli : c’est un petit carré de pâte **fraîche** farcie d’un centimètre de côté. On dit que ce serait des bûcherons italiens qui, travaillant dans les forêts du Vercors et privés des raviolis de leur pays, auraient remplacé une farce à base de viande par une farce à base de fromage frais et de persil. La raviole était née. Elle s’est depuis imposée comme une des spécialités de la gastronomie des montagnes du Vercors et se prépare de multiples façons, de l’apéritif au plat principal.

Fabriquée aujourd’hui de façon industrielle, on la trouve en plaques pré découpées farcie de mille et une façons (au chèvre, aux champignons, aux escargots…)  Mais si l’on remonte au siècle dernier dans le Vercors, la tradition était toute autre. C’était un plat que l’on préparait pour les jours de fêtes (baptême, anniversaires…) car en tout premier lieu, il faut un bon bouillon de poule pour les cuire. Les recettes diffèrent selon les familles et se transmettent de génération en génération. Ainsi, la raviole du Royans avait la taille de celle que l’on connaît aujourd’hui alors que dans le canton de Villard de Lans, les ravioles étaient de la taille d’un ravioli.

Pour la petite histoire, il existait des « Ravioleuses », des dames au savoir-faire inégalable à qui on commandait des ‘grosses’. Par « grosse », il faut comprendre 144 ravioles, une plaque de 12 par 12. Faites entièrement manuellement, leur fabrication prenait la journée mais elles avaient un goût  incomparable. Ces véritables petites entreprises ‘maison’ ont aujourd’hui disparu, l’industrie ayant pris le pas sur le « fait maison ». On les fabrique encore dans certaines familles du Vercors, toujours pour une grande occasion, entre mère et fille ou avec les cousines en se remémorant les temps où, enfants,  grand-mère mettait tout le monde au travail pour le repas de réunion de famille.

Hébergements

Crédits 📸 : OT Villard de Lans, Carole Savary, Stéphanie Charles, Brendan Hart, David Boudin

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant