Avec une situation géographique à l'ouest du massif central, la Corrèze est frontalière du Quercy, de l’Auvergne, la vallée de la Dordogne, le Limousin et le Périgord. Cela lui procure une offre de paysages variés : Montagnes, plateaux et bassin. La partie sud autour de Collonges la rouge dispose de collines de grès. Bref, un environnement idéal pour les amateurs de nature et en particulier pour le VTT.

De nombreuses communes labelisées « plus beaux villages de France » se trouvent dans un rayon de 80km autour de Collonges. Pour la petite histoire, c'est Collonge la rouge qui est à l’origine de ce label. La Corrèze compte 5 Plus Beaux Villages de France. Les stars à ne pas manquer sont Collonges-la-Rouge, Curemonte, Saint-Robert, Ségur-le-Chateau et Turenne.

Collonges la rouge est située sur la faille de Meyssac, rencontre de deux plaques, celle du massif central gréseux et les sédiments calcaire.

Beaucoup de chemins balisés sont entretenus dans les environs : GR, PR, route de St Jacques de compostelle et bientôt une base VTT.

www.ot-pays-de-collonges-la-rouge.fr

Les parcours VTT à ne pas manquer

Notre sélection des plus belles traces VTT dans le coin. Attention de bien vérifier qu'elles sont adaptées à votre niveau.

GRP et GR46 via Turenne

Départ de l'église de Collonges la rouge, en plein centre d'un des plus beaux villages de France. On commence par une descente rapide, suivie d'une pente à 15%, à la fin (sur une courte distance), le ton est donné! On passe le village de Ligneyrac, puis un second plus beau village: Turenne, où nous empruntons le GR46. Après le passage sous l'autoroute A20, nous traversons la vallée sèche, passons le joli petit village du Soulier, très proche du lac du Causse, pour remonter le mont Pelé. Nous repassons sous l'A20 et suivons le GRP du causse Corrézien, puis le GR480.

Les hauts de Collonges

Départ de l'église de Collonges. On s'échauffe pendant les premiers kilomètres, car après le château d'eau de Meyssac, 3 côtes se succèdent pour arriver sur le plateau. Joli passage entre les étangs d'Orgnac (privé). Avant de redescendre sur Collonges, attention de ne pas se laisser emporter par la vitesse sur la route. Après le lieudit " la côte", chemin à droite qui fini fort en bas !

Queyssac les vignes

Le parcours fait un grand huit, avec son centre à Curemonte (plus beau village de France). De Chauffour/veil à Curemonte, on emprunte, en partie, le sentier balisé "La boucle verte". Ensuite on roule sur des PR, balisés en jaune avec quelques raccords pour la continuité. Avant Queyssac, découvrir un nouveau site, tout juste ouvert, la fontaine de Puymège. Attention ensuite à la descente du Touron, beaucoup de roche et cailloux qui peuvent être glissants. Grosse montée pour arriver à Queyssac (poussage), passage par le puy Turleau, son chemin de croix et sa chouette descente. Après le puy Lachaud, éclatez-vous dans la descente du GR 480, pas dangereuse et sympa. Ensuite, plus cool.

Ballades en vicomté

Au départ de Ligneyrac, nous suivons les flèches vertes de la boucle et nous descendons et remontons vers le hameau des Rosiers. Nous reprenons une partie de la boucle de Noailhac, que nous quittons à Turenne, pour suivre la boucle de Turenne. De retour dans ce plus beau village de France, nous continuons par la boucle de Noailhac, en descendant vers la voie ferrée. Arrivé au bourg de Noailhac, belle montée dans les bois et retour tranquille.

Chartrier-ferrière

Départ de la salle "delpy", direction Ferrière, par des sentiers dans les bois. On passe à proximité de l'aéroport de Brive/Souillac, beaucoup de truffières ont été replantées. Attention à la descente après la voie ferrée (Paris/Toulouse), rapide et pierreuse, elle nous amène à la vallée sèche, que l'on suit et on traverse la "Couze", à gué ou sur la passerelle. Belle montée sur Cochet et sa descente qui nous amène au village du Soulier (le tour du lac du Causse fait7 km). On monte au village de Chasteaux (beau point de vue sur le lac, derrière l'église) et on continue l’ascension jusqu'à la forêt de Couzage. Très joli single dans les bois, avant de tomber sur la voie romaine.

A voir ou à faire absolument

Quelques endroits à faire absolument si il vous reste du temps.

La visite du vieux Brive et de son marché, chanté par Brassens

Aubazine et son canal des moines

Le gouffre de Padirac (Lot)

A gouter dans les environs

Le foie gras

Vieille pratique, l’élevage d’oies permettait d’éviter la disette pendant les rudes hivers.

Le vin paillé

Jusqu’en 1875, à l’arrivée du Phylloxera, les vignes produisaient un vin réputé. Depuis 1990, la cave de Branceilles produit un vin de pays (3 étoiles de la part d’un guide bien connu) dont une partie en bio.

Veau de lait sous la mère

Tradition d’élevage propre au sud Corrézien, donne une viande blanche, tendre et incomparable. Les veaux sont élevés jusqu’à un âge compris entre 3 mois et 5,5 mois avec le lait maternel tété directement au pis de la mère, 2 fois par jour. Le lait maternel doit représenter au minimum 85% de l’alimentation du veau. Il n’a pas accès à l’auge et peut recevoir en finition, de façon limitée et dans les conditions strictement définies, un aliment complémentaire d'alaitement, référencé et contrôlé (fabricants et aliment).

et les noix, truffes, châtaignes …

Hébergements

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

A lire aussi sur UtagawaVTT

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant