Amis VTTistes assidus d’UtagawaVTT, rêvant d’enrichir les descriptions de vos parcours de photos inoubliables, voici quelques conseils pour les amateurs débutant en photographie. Les articles traitant de technique photographique sont légion, l’idée n’est pas de faire un cours magistral sur la vitesse, la profondeur de champ, ou la lumière, mais plutôt de donner quelques astuces rapides et efficaces à mettre en oeuvre simplement sur les chemins ! D’ailleurs, qui aurait envie de passer deux heures à immortaliser un paysage alors qu’à quelques mètres de là un fabuleux single nous tend les bras ?!

Le choix de l’appareil photo

Aujourd’hui, la plupart des photos prises par des Vttistes amateurs le sont en utilisant un smartphone, une caméra de type Gopro ou un petit appareil compact. Même si certains d’entre vous possèdent un reflex avec plusieurs objectifs interchangeables, peu les emmèneront en balade, non seulement parce qu’ils sont lourds et encombrants, mais aussi parce qu’une chute est vite arrivée et qu’il serait bien dommage de pulvériser en même temps un appareil couteux. Donc, on oublie le reflex, et c’est pour cela que les conseils ci-dessous sont tout à fait adaptés à l’utilisation d’un smartphone ou d’une Gopro !

La composition

Si vous n’avez jamais pris de cours de photo, vous serez peut-être surpris de voir que quelques règles simples peuvent transformer une photo médiocre en superbe, quelque soit le type d’appareil utilisé ! Prendre une belle photo n’est pas forcément compliqué : il faut garder à l’esprit que le plus important est la composition de la scène, c’est-à-dire comment positionner son sujet par rapport à l’environnement et l’arrière plan.

1. La règle des tiers

C’est LA règle à connaitre, la plus simple et la plus connue. Quasiment tous les professionnels l'utilisent (sauf lorsqu'ils cassent les règles) ! Tout d’abord, il faut diviser l’image à photographier en 9 parties égales, au moyen de 2 lignes horizontales et 2 lignes verticales qui coupent l’image en tiers. Ensuite, il faut :

  • soit placer les lignes horizontales majeures le long d’un des deux axes horizontaux. Comme l’horizon par exemple.
  • soit placer les lignes verticales majeures le long d’un des deux axes verticaux.
  • soit placer votre sujet sur une de ces lignes, ou à une de leurs intersections (points forts).

ligne de force

Il faut donc ne surtout pas centrer votre sujet ni même les éléments qui l’entourent ! Cela donnera un effet beaucoup plus esthétique, et de la force à vos photos.

2. Les lignes de force

Ce sont de simples lignes qui parcourent l’image sur la longueur, la largeur ou la diagonale, comme les arbres et les chemins. Elles donnent des directions. Ces lignes peuvent être utilisées pour mettre votre sujet en valeur. Les singles tracks, par exemple, sont d’excellentes lignes de force naturelles, parce qu’ils forcent le regard à suivre le chemin jusqu’à ce qu’il puisse voir le sujet. En général, il est donc recommandé de laisser un peu de chemin devant le Vttiste pour que le regard puisse le suivre, plutôt que de le placer directement au premier plan de la photo.

ligne de force

3. L’angle

Prenez de la hauteur ! ou bien baissez-vous ! mais bougez car l’angle est primordial pour mettre en valeur le sujet dans une photo et créer un effet! les photos prises à hauteur d’homme sont souvent franchement ennuyeuses! Par contraste, celles prises très près du sol agrandissent le sujet et font apparaitre le VTTiste plus imposant. A l’inverse, il peut être intéressant parfois de s’élever, particulièrement si on a un objectif grand angle, pour faire prendre conscience de l’échelle et donner une sensation d’immensité.

angle

Baissez-vous autant que possible pour augmenter l’effet « dramatique ». Et pour vous amuser un peu, vous pouvez poser votre appareil par terre ou sur un léger trépied, en mode déclenchement automatique et/ou prise de vue en rafale, pour ne garder au final que la meilleure !

4. Le cadre

Il peut être intéressant d’utiliser les éléments naturels présents dans la photo, comme par exemple des fleurs ou des herbes hautes en avant-plan, pour créer une sorte de cadre autour du sujet et le mettre en valeur.

cadre

5. La lumière

La lumière est l’un des nombreux outils à disposition pour faire une photo, mais très certainement le plus important ! Il vaut mieux privilégier les tons chauds des levers et couchers de soleil, avec leurs douces ombres allongées, qui sont beaucoup plus agréables que la lumière dure et les contrastes importants du milieu de journée. Et n’ayez pas peur des contre-jours qui peuvent donner de l’intensité et mettre en valeur le sujet différemment.

lumière

6. Le filé

Cette technique consiste à suivre avec votre appareil photo le sujet en mouvement, à la même vitesse. Le sujet va donc rester net alors que le fond sera flou, avec des trainées. Dans une ambiance assez sombre comme une forêt, il sera nécessaire de photographier avec une vitesse lente ou d’utiliser un flash pour faire ressortir encore plus le sujet. Une technique pas évidente mais avec un bel effet !

filé

7. Le flou de mouvement

Une autre technique pour mettre en valeur un sujet est d’avoir un arrière plan très net alors que le sujet, lui, le VTTiste par exemple, est flou. Cela renforce l’impression de vitesse du VTTiste. Si la photo est prise dans un endroit sombre, la vitesse d’obturation sera ralentie, augmentant encore le flou du sujet en mouvement.

flou

8. L’arrêt en action

Lorsqu’un sujet est en mouvement, une vitesse d’obturation rapide fige le sujet au milieu de l’action. Et comme vous l’aurez peut-être deviné, votre appareil photo utilisera une vitesse d’obturation d’autant plus rapide que la luminosité sera forte. Bien sûr, s’il est possible de choisir soi-même la vitesse de prise de vue avec un reflex, les smarphones ou Gopro ne le permettent généralement pas. Il va donc falloir tricher un peu et forcer l’appareil en plaçant le capteur en face de plus ou moins de luminosité.

arrêt

9. Profondeur et échelle

Créer de la profondeur dans une photo est aussi simple que de placer un objet au premier plan, afin d’avoir à la fois quelque de près et quelque chose de loin ! L’élément du premier plan n’a pas besoin d’être le sujet principal de la photo, ni même d’être net, son seul but est d’apporter du relief et de la profondeur à la photo. Pour accentuer l’effet, essayez de placer le sujet plutôt sur un des côté de la photo, et non pas au centre, et n’oubliez pas d’utiliser en plus les autres techniques comme les lignes de force pour donner le la perspective, quelque soit le type d’arrière plan, désert, montagne, forêt, océan,…

profondeur

10. Couleurs et contrastes

La couleur, ce n’est pas avoir une photo pleine de tons criards, ce qui pourrait détourner l’attention du sujet principal ! C’est plutôt d’avoir un bel équilibre entre couleurs et contrastes, afin de mettre en valeur le sujet principal, même si celui-ci n’est pas particulièrement coloré.

couleur

Pour finir, brisez les règles ! En photo comme partout, certaines règles sont faites pour être transgressées ! Alors n’hésitez pas, transgressez, expérimentez, faites-vous plaisir !

Et surtout, n’oubliez pas de partager vos clichés !

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

A lire aussi sur UtagawaVTT

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant