Comment éviter de se faire piéger par un vendeur de vélo volé ?

Vol vélo Vélo occasion 5 minutes
Dernière mise à jour le

Lorsque l’on souhaite s’équiper afin de pratiquer le VTT, acheter un vélo entre particuliers est une façon économique d’arriver à ses fins. Néanmoins, il arrive parfois de tomber sur de trop belles affaires et qui peuvent vous mener à faire l’acquisition d’un VTT volé.

Voici quelques points d’attention afin d’éviter de vous faire avoir et entretenir le vol de vélos.

Acheter un vélo d’occasion est une bonne option, c’est rapide, facile et en général le prix est intéressant.

Les sites de ventes en ligne sont nombreux : Leboncoin, les groupes Facebook, eBay, et certains spécialisés sur le sport (Decathlon occasions) ou même spécialisés sur le vélo (Trocvélo).

Cependant chaque année en France ce sont plusieurs centaines de milliers de vélos qui sont volés. Tous ne sont pas des VTT mais on estime que moins d’un vol de vélo sur 2 est déclaré aux forces de l’ordre par les victimes.

Alors comment s'y prennent les voleurs pour écouler leur stock de vélos volés ?

Les voleurs attirent tout simplement de potentiels clients avec des prix très (trop) bas par rapport au prix normal du vélo.

Mais en achetant un vélo volé, l’acheteur est passible de recel. Et comme "nul n'est censé ignorer la loi" il est bon de savoir que le recel est peut-être puni d'une peine allant jusqu'à 5 ans de prison et jusqu'à 375.000 euros d'amende.

Dissuasif non ? Cela donne, dans tous les cas, de quoi réfléchir.

Pour éviter tout tracas, quelques conseils ne sont pas du luxe pour ne pas tomber dans le piège d'un vendeur de vélo volé.

Prix trop bas = escroquerie

Personne ne vend un vélo TRÈS en dessous de son prix marché. Si vous vous laissez tout de même tenter, demandez au vendeur pourquoi il fracasse le prix.

Soyez critique sur l’histoire que l’on vous raconte, pelez l’oignon jusqu’au centre, ne vous laissez pas intimider. Si l’histoire sent le roman d'aventures à plein nez, utilisez votre esprit critique. Un vendeur qui se retrouve dos au mur par des questions très précises finira par interrompre lui-même la vente et prendra la poudre d’escampette.

Ne le relancez pas si vous n’avez pas de réponse, c’est que vous venez d’éviter de vous faire avoir et qu’il a décidé d’aller plumer quelqu’un de moins coriace que vous.

En fait avec un tarif vraiment trop bas, il n’y a pas de miracle : soit le vélo soit il a été volé, soit il y a un problème avec.

De même, si l’on vous propose un vélo électrique (VAE) neuf sans chargeur et sans les clés, dites-vous qu’il vaut mieux passer à côté de cette affaire là (sauf si le vendeur peut vous prouver qu’il les a perdues en vous fournissant la facture et le nom du revendeur).

Comment connaître la cote d’un vélo ?

Soit vous pouvez aller voir le prix du neuf et faire comme pour les véhicules à moteur appliquer une décote par année de possession, soit vous regardez sur des sites comme Troc Vélo ou NYD Vélos qui permettent d’avoir une estimation de la cote du vélo ciblé. Simple, et efficace.

cote argus velo

Favoriser les sites spécialisés

Les sites spécialisés comme Leboncoin ou TrocVélo proposent un large choix de VTT et l'on peut facilement connaître le pédigrée du vendeur.

Ils ont des process et des services spécialisés pour traquer les arnaques et ne pas publier des annonces qui semblent suspectes.

Leur service propose également de s’inscrire comme tiers de confiance pour réaliser la transaction financière, un gage d’assurance et de sécurité avec une garantie.

Savoir qui est vraiment le vendeur

N’achetez qu'à quelqu'un qui peut vous prouver qu’il est le propriétaire du vélo.

Sur un site de vente sur Internet de particulier à particulier, voir si l’on a affaire à un recéleur peut se faire assez simplement en cliquant sur son profil pour voir les autres objets vendus ou actuellement en vente.

Un particulier qui aurait de nombreux vélos à vendre est par défaut suspect : que fait-il avec cela ? Et vous pouvez lui demander, et écouter son histoire...

Si vous prenez rendez-vous, allez-y accompagné, et dans un lieu neutre avec du public, sans beaucoup d'argent liquide avec vous.

Attention aux vélos sans marquage

Marquage vélo paravol

Depuis 2021, les professionnels du cycle ont l’obligation de faire marquer les vélos vendus, et ce, qu’ils soient neufs ou d’occasion.

Le marquage est une solution qui permet de faire correspondre un numéro unique à un vélo grace au marquage de son cadre. Ce numéro est enregistré dans une base de données centralisée chez un fournisseur de service. Cette solution permet de retrouver le propriétaire d'un vélo en mettant en place une traçabilité des vélos et par conséquent fiabilise le marché de l'occasion en limitant le recel de vélo volés.

Si le vendeur du vélo est un particulier et que le vélo n'est pas enregistré, demandez-lui de le faire, ça ne coûte que quelques dizaines d’euros (bicycode par exemple ) et en fonction de sa réaction cela devrait vous rassurer ou vous faire fuir.

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant