Pour ne plus appréhender l'achat d'un vélo sans l'avoir essayé : Adoptez les bons réflexes lors d'un achat en ligne, que ce soit sur un VTT neuf ou d'occasion.

Les bons réflexes à adopter pour bien acheter son VTT sur Internet

Avec une croissance bien supérieure à celle du marché de l'automobile, la vente de vélo ne cesse de croître dans l'hexagone. Plus de 3 millions de vélos ont ainsi été vendus en 2017 contre près de 2,11 millions de voitures. Ces bons résultats ont permis à l'industrie du cycle de voir progresser leur chiffre d'affaires de 9,6% par rapport à 2016. Des chiffres exceptionnels alors que le PIB de la France n'a été que de 2% cette même année.

Malheureusement, ces bons résultats attirent aussi les opportunistes et les escrocs.

C'est le revers de la médaille de tout succès.

Si les services de l'État chargés de la protection des consommateurs et les principales plateformes de ventes de VTT luttent, avec leurs moyens, à ce nouveau fléau, la prévention reste encore le meilleur moyen de résister contre ces nouvelles pratiques commerciales illicites.

Pourquoi le VTT est-il une cible privilégiée ?

Le VTT est le style de vélo le plus vendu en France. En effet, chaque minute 6 vélos neufs sont vendus dans l'hexagone dont 4 sont des VTT/VTC ou VTT pour enfant d'après une étude menée en 2015.

Le prix moyen d'un vélo neuf est de 500 euros et de plus de 1500 euros pour un VTT à assistance électrique (le prix dépendre notamment du type de moteur et de batterie à vélo).

Aussi, 84% des cyclistes réguliers ont plus de 35 ans et 35% plus de 65 ans. Des périodes de la vie où les revenus sont relativement confortables par rapport à d'autres tranches démographiques..

Certains "arnaqueurs" ont donc ciblé ce marché en raison de son potentiel important, tant en volume qu'en valeur.

VTT Jekyll

Achat en ligne : les bons réflexes

Le e-commerce ne cesse de croître en France. Avec près de 80 millions de chiffre d'affaires réalisé en 2017, ce mode de consommation est dorénavant parfaitement inscrit dans les habitudes des Français. Le développement d'application spécifique et l'apparition de marketplace (place de marché) vont encore accentuer cette tendance.

Le marché du cycle et notamment du VTT, ne fait pas exception.

Si de grandes enseignes telles que Alltricks.fr ou Décathlon dominent le marché du VTT en France avec le géant Amazon, d'autres sites de commerces en ligne de vélos sont créés chaque jour, avec plus ou moins de sérieux.

boutique VTT

Parmi les principales tromperies les plus souvent constatées et dénoncées sur les forums de vététistes, on retrouve : la contrefaçon, la non-réception de l'article commandé, le vol de données bancaires...

Si les assurances des cartes bleues permettent de récupérer son argent dans la majorité des cas, en revanche, le temps passé, la déception et le stress générés ne sont malheureusement pas réparables.

Plus inquiétant, des pièces détachées contrefaites peuvent mettre en péril la vie de ceux qui les ont commandées. Des disques de freins ou des casques de mauvaise qualité vendus avec le logo de marque de VTT haut de gamme peuvent être à l'origine d'accidents graves. Cela peut être le cas via des achats faits sur des plateformes localisés en Asie du sud est (Chine, Hong Kong, Vietnam par exemple).

Pour faire le bon choix dans votre décision, voici quelques conseils simples :

  • Un prix trop faible par rapport à son prix moyen sur les autres sites d'e-commerce doit vous faire renoncer ;
  • La majorité des grandes marques de VTT ou d'accessoires pour vélo indique sur leur site internet la liste de leurs revendeurs agréés. En cas de doute, n'hésitez pas contacter directement ces grandes marques sur leur site internet ou les réseaux sociaux. Ils sauront vous indiquer si votre doute était fondé ou non.
  • Des sites internet répertoriant les principaux sites de vente en ligne frauduleux sont disponibles en quelques clics sur Google. Pensez à les consulter en cas de doute.

Pour dire les choses simplement : "si une bonne affaire est sensationnelle c'est que vous êtes pris un pigeon".

Attention à certaines ventes entre particuliers

Les sites de petites annonces entre particuliers du type Leboncoin ou Trocvélo sont pleins de personnes bienveillantes souhaitant simplement vendre leur VTT qu'il n'utilise plus ou qu'il voudrait changer. Malheureusement, ces sites font face à des "revendeurs" parfois mal intentionnés.

Un dossier spécial de Velook.fr (blog spécialisé sur les vélos d'occasion) vous en dit plus sur ces pratiques douteuses :

  • Quand on essaye de vous vendre un vélo d'occasion pour ce qu'il n'est pas. Il s'agit typiquement d'une contrefaçon souvent très grossière (quelques stickers sur le cadre) ;
  • Quand on essaye de vous soutirer de l'argent pour un vélo d'occasion qui a été déjà vendu à quelqu'un d'autre. Dans tous les cas, n'adressez jamais de virement avant d'avoir vu et surtout essayez le VTT qui vous intéresse ;
  • Quand on essaye de vous vendre autre chose que le VTT affiché sur la photo de la petite annonce. Il n'est pas rare que la photo utilisée pour illustrer la petite annonce ait été récupérée sur google image.

Pour ne pas tomber dans le panneau, faites toujours confiance à votre intuition. Si vous avez un doute, interrogez le revendeur.

VTT internet

Avec certains sites de petites annonces, il est possible de voir tout ce qu'une personne vend.

Si le vendeur du VTT qui vous intéresse a des dizaines de vélos en vente, vérifiez qu'il ne s'agit pas de recel de vélos volés. Si ses explications ne vous paraissent pas claires, ne prenez aucun risque.

Par ailleurs, passez un coup de fil au vendeur et demandez-lui de vous raconter pourquoi il avait choisi d'acheter ce vélo.

Conclusion

Gardez votre bon sens et l'esprit critique même lorsque vous achetez un VTT sur internet, vérifiez bien tous les éléments cités plus haut pour éviter les mauvaises surprises.

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

A lire aussi sur UtagawaVTT

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant