Quelles lunettes đŸ•¶ photochromiques pour le VTT ? (2022)

27 minutes
DerniĂšre mise Ă  jour le
Protections Lunettes

Vous avez dĂ©jĂ  essayĂ© de rouler Ă  VTT sans lunettes ? 🙄

Au bout d’un moment on comprend que c’est un accessoire indispensable tout comme le casque ou les gants.

On vous en dit (beaucoup) plus dans ce dossier pour trouver les meilleures lunettes de soleil avec une technologie idéale pour une utilisation à VTT : les verres qui s'adaptent à la luminosité (photochromiques).

La vision, comment ça marche?

Oui, on va tout de mĂȘme passer par une petite phase thĂ©orique pour bien comprendre l’intĂ©rĂȘt de protĂ©ger vos yeux, et surtout comment le faire.

Avant de parler de lunettes VTT, il faut parler de la vue, et donc de l’organe qui en est responsable : l’Ɠil.

anatomie de l’Ɠil

Quand vous voyez quelque chose, ça se passe comme ça :

  • Un flux de lumiĂšre est captĂ© par votre Ɠil.
  • L’iris rĂ©gule ce flux de lumiĂšre en ajustant le diamĂštre de votre pupille, comme un diaphragme. Si la pupille reçoit beaucoup de lumiĂšre, elle est petite. Si la pupille reçoit peu de lumiĂšre (endroit sombre, nuit), elle est dilatĂ©e pour permettre Ă  un maximum de lumiĂšre de pĂ©nĂ©trer dans l’Ɠil. C’est pour ça qu’aprĂšs un petit temps d’adaptation, vous ĂȘtes capable de vous repĂ©rer dans la pĂ©nombre.
  • Les particules de lumiĂšre ou photons traversent le cristallin et le corps vitrĂ© avant d’atteindre les cellules sensibles Ă  la lumiĂšre (photorĂ©ceptrices) situĂ©es dans votre rĂ©tine.

Il existe deux types de cellules photoréceptrices.

  • Les « cĂŽnes » sont responsables de la vision des couleurs, de la vision des dĂ©tails, ils permettent une bonne vision au centre du champ visuel. Les cĂŽnes sont souvent associĂ©s Ă  la vision de jour : la vision diurne.
  • Les « bĂątonnets » sont beaucoup plus sensibles Ă  la lumiĂšre que les cĂŽnes. Ils permettent la vision photoscopique (trĂšs faible Ă©clairement).

retine

Votre rétine et ses photorécepteurs transforment la lumiÚre reçue en impulsions électriques. Cet influx nerveux est transmis au cerveau par le nerf optique. Et là, votre cerveau peut faire son travail en traduisant tout cela.

Pourquoi utiliser des lunettes Ă  VTT ?

lunettes de soleil VTT

Protéger les yeux des blessures

Branches, Ă©pines, brindilles, gravillons, pollens, poussiĂšres, zoo-mĂ©tĂ©ores (insectes) sont trĂšs prĂ©sents dans la nature lorsque l’on roule Ă  VTT. Et une maniĂšre simple de protĂ©ger les yeux de blessures c’est de les mettre derriĂšre un bouclier, mais un bouclier qui ne gĂȘne pas la vue : les lunettes de sport. Oubliez vos lunettes VTT une fois, et vous verrez que vos yeux ne sont pas Ă©pargnĂ©s !

Des lunettes pour le vélo, légÚres et adaptées à la morphologie du visage ne se font pas sentir et protÚgent.

Attention Ă  la buĂ©e qui, en cas d’effort et de choc thermique, peut se montrer comme un facteur d’inconfort. Certains verres ont des traitements anti-buĂ©e ou simplement une forme qui permet au flux d’air de prĂ©venir la formation de buĂ©e.

ProtĂ©ger les yeux du syndrome de l’Ɠil sec

Les yeux sont lubrifiĂ©s comme toutes les muqueuses du corps. Si les muqueuses se dessĂšchent, elles deviennent douloureuses et peuvent s’infecter rapidement.

L’Ɠil est maintenu lubrifiĂ© par une pellicule constituĂ©e de trois couches :

  • La couche la plus superficielle est huileuse et diminue l’évaporation. Elle est produite par les glandes de Meibomius qui sont localisĂ©es sur le bord des paupiĂšres,
  • La couche intermĂ©diaire est aqueuse et elle a aussi une fonction de nettoyage. Elle est produite par les glandes lacrymales placĂ©es sous le sourcil juste au dessus de l’Ɠil et de la conjonctive, la membrane protectrice qui recouvre la face interne des paupiĂšres et la face externe de la sclĂšre,
  • La couche la plus profonde est muqueuse et elle permet aux larmes aqueuses d’adhĂ©rer et de se rĂ©partir uniformĂ©ment Ă  la surface de l’Ɠil. Cette couche est produite par d’autres petites glandes dans la conjonctive.

A vĂ©lo, la vitesse crĂ©e un vent relatif qui vient impacter ce systĂšme de lubrification. La lubrification s’évapore, les glandes ne produisent plus assez de lubrifiant. On se retrouve alors avec le syndrome de l’oeil sec et Ă  ce moment-lĂ  un autre type de glandes, les glandes lacrymales, prennent le relais et sĂ©crĂštent des larmes : c’est pour cela que vous pleurez quand il y a du vent, ou quand vous allez (trĂšs) vite.

Et les larmes en vĂ©lo, c’est gĂȘnant car ça trouble la vision.

En protĂ©geant les yeux du flux d’air avec des lunettes VTT, l’Ɠil ne s'assĂšche pas et n’a plus de raison de sĂ©crĂ©ter de larmes qui viendraient troubler la vision.

On arrive au paradoxe de la buĂ©e qui ne peut partir que si elle peut s’évaporer. Les lunettes doivent donc protĂ©ger du vent tout en Ă©vitant Ă  la buĂ©e de se former. C’est lĂ  que l’ingĂ©niositĂ© des fabricants entre en jeu et le couple traitement des verres - design de la monture est un Ă©quilibre fin Ă  trouver. C’est pour cela que les lunettes de vĂ©lo ont des verres concaves, qui optimisent les flux d’air.

En fait, à VTT, il faut TOUJOURS rouler avec des lunettes (ou un masque pour la DH ou l'Enduro) pour protéger ses yeux.

Protéger les yeux des UV

La lumiÚre produite par le soleil est utile pour que nous puissions voir correctement et effectuer nos activités.

La lumiĂšre naturelle est composĂ©e d’un spectre d’ondes dont certaines ne sont pas perceptibles par l’Ɠil humain, c’est le cas des ultraviolets et des infrarouges. Les rayons ultraviolets peuvent endommager les structures oculaires trĂšs sensibles comme le cristallin. Et avec le temps, ces lĂ©sions augmentent les risques de maladies qui affectent la vision.

Les UV de type A et B sont les plus dangereux pour la vue. On veillera donc à prendre des verres qui filtrent leur quasi totalité.

UV oeil

La couleur des verres ne donne pas d’indication sur leurs qualitĂ©s filtrantes.

La diffĂ©rence est fondamentale : la teinte protĂšge contre l’éblouissement, le filtre contre les brĂ»lures suite aux rayons UV. Des verres clairs/neutres peuvent filtrer 100% des rayons UV et des verres de teinte foncĂ©e peuvent laisser passer trop de rayons UV.

Attention donc lors du choix, assurez-vous que la norme CE UV 400 figure bien sur la paire de lunettes de soleil.

Selon la norme AFNOR NF EN ISO 12312-1 2013, concernant les lunettes de soleil, il existe cinq catégories classées sur une échelle allant de 0 à 4, selon le pourcentage croissant de lumiÚre filtrée :

  • La catĂ©gorie 0 associĂ©e au symbole d’un nuage ne protĂšge pas des UV solaires ; elle est rĂ©servĂ©e au confort et Ă  l'esthĂ©tique,
  • Les catĂ©gories 1 et 2 sont adaptĂ©es aux luminositĂ©s solaires attĂ©nuĂ©es et moyennes. La catĂ©gorie 1 est associĂ©e au symbole d’un nuage cachant en partie le soleil. La catĂ©gorie 2 est associĂ©e Ă  un soleil sans nuage, comportant 8 rayons,
  • Seules les catĂ©gories 3 ou 4 sont adaptĂ©es aux cas de forte ou exceptionnelle luminositĂ© solaire (mer, montagne). La catĂ©gorie 3 est associĂ©e au symbole d’un soleil intense comptant 16 rayons. La catĂ©gorie 4 est associĂ©e Ă  un soleil qui domine deux pics montagneux et deux lignes de vagues. Elle est interdite pour la conduite sur route et est symbolisĂ©e Ă  l’aide d’une voiture barrĂ©e d’une croix.

catégories verres solaires

Les verres photochromiques

Les verres photochromiques sont aussi appelés verres à teinte variable : leur teinte varie selon la luminosité reçue.

Un verre photochromique s’adapte donc Ă  la situation lumineuse : Ă  l’intĂ©rieur, il est clair et, Ă  l’extĂ©rieur, dĂšs qu’il est soumis aux rayons ultraviolets (mĂȘme en l’absence de soleil), il fonce selon la dose d’ultraviolets reçue.

Les verres photochromiques sont, au dĂ©part, des verres clairs qui s’assombrissent lorsqu’ils sont exposĂ©s Ă  la lumiĂšre UV.

La célérité de changement de teinte varie néanmoins en fonction de la température ambiante : plus il fait chaud, moins les verres foncent.

Les lunettes VTT photochromiques sont sont donc plutĂŽt recommandĂ©es lorsqu’il n’y a pas de trop forte luminositĂ© et qu’il ne fait pas trop chaud.

En clair, si vous avez prĂ©vu de faire la traversĂ©e de l’Atlas au Maroc au mois de juin, laissez vos lunettes photochromiques Ă  la maison et prenez des lunettes de soleil vĂ©lo avec des verres classe 3 ou 4 en fonction de votre sensibilitĂ©.

Les verres photochromiques varient sur, en gĂ©nĂ©ral, 3 catĂ©gories. Les verres de 0 Ă  3 sont idĂ©aux pour une sortie en fin de journĂ©e car une fois la lumiĂšre du jour disparue, ils se transforment en verres sans teinte. En sortie en pleine journĂ©e on favorisera des verres qui varient de catĂ©gorie 1 Ă  3 qui pourront s'avĂ©rer plus rapides sur les changements de luminositĂ©. A noter que les verres de catĂ©gorie 0 Ă  4 n'existent (encore) pas, c'est le saint Graal 🏆 des fabricants.

La photochromie, comment ça marche ?

Elle est obtenue via un traitement du verre qui crée une couche photosensible.

Pour les verres synthĂ©tiques (polycarbonate par exemple) qui sont utilisĂ©s pour les lunettes destinĂ©es Ă  l’outdoor, une couche d’oxazine est appliquĂ©e sur une face. Avec les UV, les liaisons dans les molĂ©cules se brisent et le verre s’assombrit.

Les liaisons se reconstituent quand l'UV a disparu ce qui rend la clartĂ© d’origine au verre.

A ce jour, de bons verres photochromiques ont besoin de 30 secondes maximum pour devenir foncés, et de 2 minutes pour redevenir clairs.

Quels sont les critĂšres Ă  prendre en compte pour de bonnes lunettes VTT ?

Julbo Fury

La monture

  • Une monture en matĂ©riau anti-allergique, lĂ©ger mais nĂ©anmoins solide. La monture doit ĂȘtre proportionnĂ©e Ă  votre visage pour un bon maintien,
  • Le confort sur le visage, et en particulier la taille et la souplesse des branches et des appuis sur le nez,
  • La forme et la taille des verres pour l’aĂ©rodynamisme, protĂ©ger du vent et ne pas recevoir d’UV nocifs par les cĂŽtĂ©s,
  • La stabilitĂ© : avec les vibrations il faut que la monture reste bien en place et ne bouge pas,
  • Le positionnement sous le casque vĂ©lo : que cela soit bien adaptĂ© avec des branches peu Ă©paisses.

Les verres

  • La capacitĂ© Ă  bloquer 99 Ă  100% des rayons UVA et UVB, via la norme UV 400,
  • La catĂ©gorie de filtration des verres et la cĂ©lĂ©ritĂ© de changement de filtration photochromique, pour Ă©viter de ne pas y voir quand on change d’intensitĂ© lumineuse,
  • Des verres qui procurent une bonne vue sans distorsion,
  • La clartĂ© des verres,
  • Les traitement anti-rayures, antisalissure et antibuĂ©e,
  • La teinte des verres : Ă  VTT on prĂ©fĂšre en gĂ©nĂ©ral des verre bronze-marron-rouges-rose pour renforcer les couleurs dans les sous bois,
  • La capacitĂ© des verres Ă  renforcer les contrastes : utile pour voir les obstacles sur le terrain.

Au global avant de choisir

L’esthĂ©tique de la monture et des verres (verres avec traitement iridium comme Ponch 👼 dans CHIPS) et les traces de bronzage qu’elle vont faire,

  • La couleur, pour ĂȘtre assortie avec les chaussettes,
  • Le poids total, il faut qu’elles ne se fassent pas sentir en pratique sportive et en particulier Ă  vĂ©lo,
  • Le prix.

Dans tous les cas, essayez les montures pour ĂȘtre sĂ»r qu’elles soient adaptĂ©es Ă  votre visage. Et si vous le pouvez, essayez-les avec votre casque, et encore mieux lors d’une sortie VTT. Enfin, un prix Ă©levĂ© ne signifie pas une meilleure protection, mais souvent un placement marketing, une esthĂ©tique et un fabricant qui rĂ©cupĂšre ses coĂ»ts de recherche et dĂ©veloppement pour sortir un produit innovant.

Les produits

Les fournisseurs ne sont pas avars d’arguments marketing, de packaging et cultivent leur diffĂ©rences pour sortir du lot.

Tour d’horizon des principaux acteurs sur le marchĂ© de la lunette photochromique adaptĂ©e au VTT.

Scicon Aerotech : la personnalisation poussée au bout

Plus connu pour ses accessoires de transport de vĂ©lo comme les valises, Scicon, fabricant italien, a dĂ©cidĂ© d’entrer sur le marchĂ© des lunettes vĂ©lo il y a peu.

Pour cela il s’est appuyĂ© sur des annĂ©es de prĂ©sence sur le marchĂ© du cyclisme. GrĂące Ă  un partenariat rĂ©ussi avec le verrier Essilor, il sort un produit remarquable et trĂšs rĂ©ussi.

Les lunettes sont livrĂ©es dans une boĂźte carbone du plus bel effet. C’est un peu l'effet wahou quand on reçoit le produit et qu’on le dĂ©balle. Au-delĂ  des lunettes, il y a une multitude de petits accessoires, dont une petite bouteille de produit d’entretien, un tournevis porte-clĂ©, que l’on ne s’attend pas Ă  obtenir avec des lunettes.

Les montures sont en polyamide, légÚres et résistantes. Personnalisables, ce sont des dizaines de configurations possibles :

  • terminaison des branches souples pour amĂ©liorer le confort et le maintien derriĂšre les oreilles;
  • clips amovibles pour la rigiditĂ© des branches sur les tempes;
  • trois types de cales pour le nez (large, moyen, petit);
  • des inserts ‘fenders’ qui viennent en-dessous des verres pour encore plus protĂ©ger du vent en mode ‘route’ ou vitesse.

Le fait que la monture soit si customisable est un peu dĂ©routant au dĂ©part, mais via plusieurs essais, on trouve l’adĂ©quation parfaite pour son visage et pour garder un champ de vision confortable.

Leur lunettes VTT tiennent trĂšs bien au visage, tout en englobant et protĂ©geant les yeux. À vĂ©lo, elles sont lĂ©gĂšres et le poids ne se fait pas sentir ; elle sont confortables et disposent d’un champ de vision trĂšs large. Aucun problĂšme de buĂ©e, tout en proposant une protection du vent optimale pour une qualitĂ© de verre irrĂ©prochable. La qualitĂ© du verre Essilor NXT est tout simplement excellente. La version recommandĂ©e pour le VTT est avec des verres teintĂ©s bronze. La photochromie s'Ă©tend de la catĂ©gorie 1 Ă  3 avec une clartĂ© et une augmentation des contrastes excellente. La cinĂ©matique d'obscurcissement et de clarification est bonne et bien adaptĂ©e Ă  la pratique VTT.

Un produit d’excellente qualitĂ© au positionnement trĂšs haut de gamme que l’on rĂ©servera Ă  ceux qui sont capables d’en payer le prix, la marque ayant fait le choix d’un positionnement tarifaire premium.

Scicon aerotech

Julbo : Ultimate-eusement réactives

Julbo propose des modÚles de lunettes photochromiques basé sur un verre appelé REACTIV photochromic.

2 modÚles sont particuliÚrement intéressants pour le VTT :

  • FURY avec le verre REACTIV Performance 0-3

Julbo Fury

  • ULTIMATE avec le verre REACTIV Performance 0-3 (dĂ©veloppĂ© en collaboration avac Martin Fourcade)

Julbo Ultimate

Julbo communique fortement sur sa technologie REACTIV, un verre photochromique avec traitement antibuée et traitement oléophobe (face externe) contre les salissures.

Les 2 montures englobent bien le regard et sont confortables Ă  porter : il n’y a pas de rayons du soleil qui passent sur les cotĂ© ou par dessus, le maintien est parfait et elles sont lĂ©gĂšres.

Les verres sont larges et la technologie REACTIV tient ses promesses, les changement de teinte en fonction de la luminositĂ© se passent de maniĂšre automatisĂ© et la vision n’est pas impactĂ©e nĂ©gativement par un assombrissement ou un Ă©claircissement inadaptĂ©.

A l’usage, les verres Julbo sont vraiment confortables et sortent parmis les meilleurs de nos tests 😍.

Les 2 modĂšles protĂšgent trĂšs bien les yeux des flux d’air lors des sections rapides Ă  vĂ©lo; on a particuliĂšrement apprĂ©ciĂ© le modĂšle Ultimate avec sa monture originale et ses aĂ©rations latĂ©rales qui offre une vision panoramique et sans distorsion. La stabilitĂ© de la monture est excellente et les lunettes sont lĂ©gĂšres.

AZR : Le rapport qualité/prix

AZR Kromic attack RX

SociĂ©tĂ© française situĂ©e dans la drĂŽme spĂ©cialisĂ©e dans les lunettes pour le cyclisme, AZR propose plusieurs modĂšles de lunettes adaptĂ©es au VTT avec un rapport qualitĂ©/prix extrĂȘmement bien positionnĂ©.

Les verres sont en polycarbonate, ce qui garantit une rĂ©sistance Ă  la rupture et aux impacts, ils filtrent 100% des rayons UVA, UVB et UVC et sont conçus pour supprimer les distorsions prismatiques. CaractĂ©ristique intĂ©ressante et diffĂ©renciant par rapport Ă  d’autre acteurs, les verres sont de catĂ©gorie 0 (clairs) Ă  3, soit une gamme de changement de 4 catĂ©gories.

La protection contre le flux d’air est bien gĂ©rĂ©e et le champ de vision est panoramique.

Les montures sont en grilamide, une matiĂšre qui offre Ă©lasticitĂ© et capacitĂ© de dĂ©formation et proposent un systĂšme anti glisse trĂšs confortable Ă  l’usage. Les branches s’adaptent bien, et le nez est bien maintenu.

Chaque monture est Ă©quipĂ© d’un systĂšme permettant de changer l’écran et, pour ceux qui portent une correction, d’insĂ©rer des verres optiques adaptĂ©s Ă  la vue.

Nous avons eu l’occasion de tester les lunettes suivantes qui sont adaptĂ©es Ă  une pratique VTT :

  • KROMIC ATTACK RX - Écran incolore photochromique Cat 0 Ă  3
  • KROMIC IZOARD - Écran incolore photochromique Cat 0 Ă  3
  • KROMIC TRACK 4 RX - Écran incolore photochromique Cat 0 Ă  3

Pour chaque monture, la qualitĂ© optique des Ă©crans photochromiques est bonne, il n’y a pas de distorsion et les changements de teinte sont vĂ©loces. Le constructeur a fait le choix de se passer d’un traitement anti buĂ©e sur les verres et compte sur son systĂšme de ventilation au sein des montures : pari rĂ©ussi, aucune buĂ©e n’est venue se former lors des tests.

AZR Kromic Track 4 RX

Le modĂšle KROMIC TRACK 4 RX est plus englobant et propose une protection des yeux contre les flux d’air impeccable, en revanche on est moins adepte de l’esthĂ©tique un peu trop lourde (branches trĂšs larges) que sur le modĂšle KROMIC ATTACK RX, plus lĂ©ger.

Le modĂšle KROMIC IZOARD est plus petit et principalement destinĂ© aux visages fins pour les femmes đŸ‘© et les adolescents. La monture est rĂ©solument sportive mais moins typĂ©e cyclisme pur que les autres modĂšles. Un bon point pour AZR d’avoir “genrĂ©â€ sa gamme.

AZR Kromic Izoard

Enfin le positionnement prix de AZR en fait un acteur aux produits avec un rapport qualité prix trÚs intéressant.

Comme souvent dans le monde du vélo, 90% des produits sont orientés pour les hommes... Les lunettes pour femme existent mais les gammes sont trÚs restreintes. Sachez qu'à part les couleurs et la largeur de la monture, il n'y a pas d'autre différence. Donc lunette vélo homme = lunette vélo femme.

Rudy Project : garantie incassables 🔹 !

Rudy Project est une marque italienne qui existe depuis 1985. FocalisĂ©s particuliĂšrement sur les lunettes de soleil, ils basent leur positionnement sur le marchĂ© avec de l’innovation et un retour constant des utilisateurs pour amĂ©liorer leurs produits.

Pour le VTT, la monture keyblade carbonium équipée de verres Impactx Photochromic 2 Red est recommandée.

Rudy project keyblade

Les verres sont garantis incassables Ă  vie. Leur structure semi-rigide offre une dispersion chromatique infĂ©rieure Ă  celles du polycarbonate, ce qui permet d’obtenir des images nettes, et un bon confort visuel. Le fabricant communique sur un filtre HDR d’augmentation du contraste sans altĂ©ration des couleurs, Ă  l’usage l’effet est relativement limitĂ©. Les capacitĂ©s photochromiques sont bonnes avec une teinte rapide en quelques secondes.

Les lunettes sont lĂ©gĂšres et adaptables, tant cĂŽtĂ© branches que support nasal, cela permet aux petits visages comme les enfants et les femmes de pouvoir ajuster les montures parfaitement. Le confort est bon, l’Ɠil est bien protĂ©gĂ©, le champ de vision est large.

Rudy Project a travaillĂ© Ă  un systĂšme de flux d'air trĂšs efficace avec des Ă©chappements intĂ©grĂ©s dans la partie supĂ©rieure de la monture. Aucune buĂ©e ne vient gĂȘner le pratiquant lors de l'utilisation mais en revanche le flux d’air est un peu trop important Ă  vitesse supĂ©rieure Ă  20km/h.

Les lunettes vélo sont fournies dans un boite plastique design trÚs solide.

Enfin l’esthĂ©tique permet de les utiliser de maniĂšre gĂ©nĂ©rale en outdoor : avec un look sportif elles passent partout ce qui n’est pas le cas chez d’autre fabricants qui proposent des lunettes plus larges sur le visage.

CAIRN : La finesse des branches

Bien implantĂ© dans le domaine de la protection pour les sports d’hiver, CAIRN est entrĂ© sur le marchĂ© du cycle en 2019.

La marque française installée prÚs de Lyon, s'est plutÎt tournée d'abord vers une gamme de casques vélo dans la continuité de son expertise sur les casques de ski, puis a continué sa diversification.

Les verres photochromiques de la marque couvrent les catégories 1 à 3. Leur teinte s'adapte rapidement au niveau de l'intensité lumineuse.

CAIRN propose plusieurs modĂšles de lunettes utilisables Ă  VTT en particulier Trax et Downhill.

CAIRN TRAX

La Trax dispose de ventilations sur l'avant intĂ©grĂ©es Ă  la monture et sur le dessus des verres afin d’éviter la formation de buĂ©e : L'humiditĂ© produite pendant l'effort est extraite grĂące Ă  ce flux d'air optimisĂ©. La forme est couvrante avec des branches galbĂ©es pour une protection excellente qui Ă©vite les rayons solaires incidents.

CAIRN DOWNHILL

Conçue pour la pratique du VTT les lunettes Downhill sont lĂ©gĂšres avec des branches fines afin de ne pas gĂȘner sous le casque. La monture est enveloppante pour Ă©viter une gĂȘne avec des rayons de biais et protĂ©ger des flux d’air. Elle dispose d’un grip de maintien intĂ©gral sur la face interne de la monture, le nez et les branches pour rester en place malgrĂ© un taux de secousse important. A porter elles sont confortables, mais on les a pris au dĂ©pourvu sur la buĂ©e un jour de pluie 😊.

Nous avons bien apprĂ©ciĂ© la monture TRAX avec un design assez classique en outdoor, mais grandement efficace cotĂ© protection. De plus elle est commercialisĂ©e Ă  un tarif trĂšs abordable pour ce niveau de qualitĂ© 👍.

UVEX : Les pros de la protection professionnelle

Marque qui officie dans le domaine de la protection professionnelle depuis des décennies, les Allemands d'UVEX se sont tourné vers les équipements de protection dans le sport avec une filiale dédiée : Uvex-sports.

Le savoir-faire en matiÚre de confort et de protection du fabricant n'est pas en reste puisque UVEX produit des lunettes pour (presque) tout les types de situation. La technologie photochromique est dénommée variomatic et propose une variation de teinte entre les catégories 1 et 3.

Le modĂšle Sportstyle 804 V est mis en avant par UVEX pour la pratique VTT avec la technologie variomatic.

Avec un grand Ă©cran courbe panoramique, la protection des rayons lumineux est bonne. La teinte des verres se fait en moins de 30s et la protection UV est de 100%. Leurs lunettes de cyclisme n'ont pas de monture englobante afin que l'angle de vision ne soit pas restreint. Cela signifie que la protection contre le vent est un peu plus light que sur d'autres modĂšles/montures, mais la ventilation est meilleure et trĂšs efficace contre la formation de buĂ©e (les verres ont aussi un traitement anti-buĂ©e). Les branches et les plaquettes de nez sont recouvertes de grips caoutchouc qui peuvent ĂȘtre ajustĂ©s pour un maintien optimal.

uvex sportstyle 804

Bollé : Chronoshield et verres Phantom

Entreprise créée à la fin du 19e siÚcle dans le creuset des lunettiers de l'Ain, à Oyonnax, Bollé est spécialisé dans les lunettes de sport.

Le modĂšle de lunettes de cyclisme Chronoshield est un des modĂšles phares de la marque. Il existe depuis 1986 ! DotĂ© de verres photochromiques "Phantom" en coloris rouge brun, ils rĂ©agissent parfaitement et aux variations de lumiĂšre et oscillent entre la catĂ©gorie 2 et 3 tout en accentuant les contrastes. Le port de la monture est trĂšs confortable grĂące Ă  des plaquettes de nez ajustables et des branches souples modelables Ă  la forme du visage. RĂ©sultat, la monture ne bouge pas et reste bien stable mĂȘme quand les sentiers sont trĂšs cassants. Le masque est extra large, il offre une protection optimale pour la lumiĂšre et le le vent, c'est l'une des meilleures protections du marchĂ©. Les verres disposent d'ouvertures en haut et en bas pour laisser passer l'air et Ă©viter la formation de buĂ©e ce qui est trĂšs efficace Ă  l'usage. NĂ©anmoins, Ă  trĂšs haute vitesse, on sent quand mĂȘme le vent dans les yeux. Pour diminuer cette impression et Ă©galement Ă©viter que des gouttes de sueur ne viennent sur les verres, les lunettes sont livrĂ©es avec une protection qui vient s'insĂ©rer en arc sur la partie supĂ©rieure des lunettes.

Ajouter à cela un packaging trÚs bien fini et la possibilité de mettre des verres correcteurs, c'est un produit particuliÚrement séduisant pour la pratique du VTT.

Bollé chronoshield phantom

BollĂ© propose aussi une monture bien adaptĂ©e au VTT avec la C-Shifter. Il s'agit d'une monture mono Ă©cran lĂ©gĂšre et trĂšs protectrice adaptable en verres phantom photochromique nous l'avons cependant testĂ©e avec la technologie de verres Volt, qui rehausse le contraste -et ça marche-. L'Ă©cran dispose d'aĂ©rations sur le haut afin de crĂ©er un lĂ©ger flux d'air empĂȘchant, en plus du traitement de la partie optique, le formation de buĂ©e.

bolle-cshifter-volt

Quelles alternatives aux verres photochromiques ?

Toutes les marques ne proposent pas des produits avec verres photochromiques et certaines ont fait le choix d’autres technologies qui sont Ă©galement bien adaptĂ©es au VTT.

POC : Un style engagé

POC a dĂ©butĂ© dans le ski et s’est rapidement imposĂ© comme un accessoiriste haut de gamme pour la sĂ©curitĂ© Ă  VTT. Les lunettes de soleil ne font pas exception Ă  la rĂ©putation de la marque suĂ©doise qui propose des produits au design simple et lĂ©chĂ©.

POC a dĂ©veloppĂ© les verres Clarity en collaboration avec la sociĂ©tĂ© Carl Zeiss Vision, un fabricant trĂšs rĂ©putĂ© pour la qualitĂ© de ses optiques dans le monde de la photo, afin d’allier la protection adĂ©quate tout en conservant le taux de lumiĂšre et le contraste adaptĂ© Ă  toute situation.

On a testĂ© les modĂšles CRAVE et ASPIRE, tous deux Ă©quipĂ©s des verres clarity teintĂ©s bronze en catĂ©gorie 2. Les verres sont interchangeables et peuvent ĂȘtre achetĂ©s sĂ©parĂ©ment pour ĂȘtre montĂ©s en fonction de l’utilisation (VTT - vĂ©lo de route) ou des conditions mĂ©tĂ©o.

Le style POC est engagĂ©, il ne laisse rĂ©solument pas indiffĂ©rent mais le bĂ©nĂ©fice est net : le champ de vision est extra large, optimal et sans distorsion. La vue est panoramique ! Les lunettes sont lĂ©gĂšres et confortables. Elles n'exercent pas de pression douloureuse ni sur les tempes ni sur le nez. Elle restent bien en place sans glisser. La circulation d'air et protection des flux d’air est excellente (les plus sensibles au moindre courant d'air sur les yeux, seront comblĂ©s, la protection est optimale); Lors des passage en sous bois et donc des changements de luminositĂ©, le comportement des verres de catĂ©gorie 2 est trĂšs bon, la clartĂ© de la vision et le contraste restent bien prĂ©servĂ©s;

Seul bĂ©mol : prĂ©voir un chiffon microfibre, quelques gouttes de sueur peuvent perler et l’essuyage laisse des traces.

Une prĂ©fĂ©rence pour le modĂšle ASPIRE qui transpose au monde du vĂ©lo, le concept du masque de ski : un Ă©cran extra large trĂšs englobant qui donne une sensation de sĂ©curitĂ© et une protection globale excellente tout en sublimant la vision. Au regarde de la taille, ce n'est pas un modĂšle facile Ă  porter ailleurs qu’en faisant du vĂ©lo, mais la protection est parfaite et la qualitĂ© des verres utilisĂ©s par POC est excellente.

POC Aspire

Oakley : PRIZM c’est clair

Jawbreaker

Bien qu'elle ait des produits photochromiques au catalogue, en particulier la monture JawBreaker équipée de verres photochromiques qui passent de catégorie 0 à catégorie 2 (idéal pour des sorties en fin de journée qui peuvent tirer sur la nocturne), la marque californienne préfÚre concentrer sa communication sur la technologie de verres PRIZM.

Développés par Oakley, les verres PRIZM filtrent la lumiÚre avec précision et boostent les couleurs. Les couleurs sont ainsi ajustées pour optimiser le contraste et améliorer la visibilité.

Pour le VTT le modÚle de lunettes outdoor FLAK 2.0 équipé de verres Trail Torch est recommandé.

Oakley flak 2 trail torch

CĂŽtĂ© optique, l'Ă©cran Prizm Trail Torch est conçu pour permettre une meilleure visibilitĂ© sur les sentiers, en particulier en forĂȘt, en amĂ©liorant la vivacitĂ© des couleurs, le contraste, et la perception de la profondeur (trĂšs pratique pour les racines et les Ă  faible contraste).

La couleur de base rose avec une finition extérieure en miroir iridium donne au verre une apparence rouge du plus bel effet.

En situation, c’est vraiment pas mal ! Les lunettes sont englobantes et ne se font pas sentir. La monture est lĂ©gĂšre et rĂ©sistante, et la courbure des verres Ă©largit la vision pĂ©riphĂ©rique tout en offrant une couverture amĂ©liorant la protection latĂ©rale contre le soleil et le flux d’air. Les branches sont Ă©quipĂ©es de grips en matiĂšre adhĂ©rente et le maintien est parfait.

Oakley est sur un segment haut de gamme et propose un produit trÚs bien fini qui conforte le sérieux de la marque sur les lunettes de sport et particuliÚrement sur le vélo.

Naked Optics : Des lunettes et un masque

La jeune marque autrichienne, fondée en 2013, propose des produits trÚs bien finis et pensés pour le VTT. Pas de verre photochromique au catalogue, mais des verres polarisés avec augmentation du contraste. Le fort de la marque sur le VTT reste le modÚle HAWK avec un rapport qualité prix et une modularité unique de leurs montures : durabilité et flexibilité des branches (fabriquées en plastique "écologique"), ajustement du support de maintien sur le nez, mousse anti transpiration magnétique en haut de monture, et surtout capacité de changer les verres et de transformer les lunettes en masque pour la descente (ou le ski).

Bien que l'on soit sur un modÚle de type "écran", la largeur de la monture permet de l'adapter à de petits visages, pratique en particulier pour les femmes ou pour passer sous un casque intégral en mode gravity.

nakedoptics-hawk

JUYAR : Des lunettes Bio

Marque française en plein dĂ©veloppement sur le segment outdoor, Juyar propose des produits avec un rapport qualitĂ©-prix excellent. Cependant le diffĂ©renciant produit reste dans l'innovation Ă©co-responsable puisque certains de leurs produits sont fabriquĂ©s Ă  partir d’huile de ricin, une matiĂšre 100 % bio-sourcĂ©e, ultra-solide, lĂ©gĂšre, durable et recyclable.

Pour le vĂ©lo on se dirigera vers le modĂšle Escape, un mono Ă©cran lĂ©ger, aĂ©rĂ© et avec une protection de catĂ©gorie 3 proposĂ©e Ă  moins de 50 €. Un schĂ©ma vaut mieux qu'un long discours pour les caractĂ©ristiques :

lunettes de soleil vélo juyar escape

Que faire en cas impératif de besoin de correction optique ?

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir de bons yeux, et il est parfois nécessaire de se diriger vers des modÚles ou des marques qui proposent des corrections optiques. C'est possible, mais cela se fait auprÚs de professionnels qui, comme des lunettes traditionnelles, commandent les verres adaptés à la correction, à la monture, avec les traitements solaires adéquats (c'est le cas chez Julbo par exemple).

Nous avons un dossier complet concernant la correction visuelle adaptée au sport, mais pour faire simple voici une solution rapide et pas chÚre ci-dessous.

LA solution pour les post quadragĂ©naires 👹‍🩳 atteints de presbytie

Afin de retrouver la clarté pour lire l'écran du GPS ou de sa montre cardio il est possible de coller à l'intérieur de ses lunettes de soleil des lentilles de lecture adhésives bifocale en silicone. (Comme ici ou là).

Ne pas hĂ©siter Ă  les retailler les lentilles avec un cutter pour qu'elles soient parfaitement installĂ©es sur vos lunettes VTT et bien attendre 24h avant la premiĂšre utilisation. Ensuite tout redeviendra moins flou ! 😊

Conclusion

Beaucoup hĂ©sitent Ă  mettre le prix dans des lunettes VTT parce qu'ils les perdent souvent
 Mais pourquoi les perdent-ils ? Parce qu’ils les enlĂšvent ! 🙄

Pourquoi les enlĂšvent-ils ? Parce qu’elles les gĂȘnent : confort, luminositĂ©, buĂ©e, etc.

Avec une bonne paire de lunettes vĂ©lo photochromiques, il n'y a plus de raison de les enlever puisque les verres adaptent leur teinte en fonction de la luminositĂ©. Certes l’investissement n’est pas faible, mais le seul risque reste de les casser dans une chute
 et a priori, ça n'arrive pas tous les jours, heureusement !

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant