En hiver à VTT, les vêtements chauffants sont-ils la solution ?

6 minutes
Dernière mise à jour le
Hiver

Il pleut.

Il fait froid dehors 🥶.

Journée parfaite pour faire du home-trainer à l'intérieur ou regarder la TV 📺.

En fait non ! Si vous lisez cet article, vous n’aurez plus d'excuses pour laisser votre VTT prendre la poussière les jours où le soleil fait son timide.

Bon, potentiellement vous n'en avez pas envie non plus et vous préférez rester sur votre canapé ? Fermez les yeux et pensez à la satisfaction ressentie une fois votre balade terminée.

Dans cet article, nous vous expliquons comment lutter contre le froid et ce que les vêtements chauffants peuvent vous apporter.

Pourquoi avez-vous froid ?

Tout d'abord, une petite leçon de biologie.

Vous faites du VTT, c’est un effort qui génère de la chaleur, et pourtant vos mains et vos pieds sont froids. Comment est-ce possible ?

Tout simplement parce que la température extérieure est tellement basse que certaines parties de votre corps se refroidissent trop vite.

Votre corps est construit pour survivre 💪. Dès que la température ambiante se refroidit, la circulation sanguine se concentre principalement sur votre torse et votre tête, car c'est là que se trouvent les organes principaux tels que le cœur, les poumons et le cerveau. Ce sont eux qui sont favorisés en priorité. Les petits vaisseaux sanguins et les plus petits capillaires reçoivent moins de sang de la part de votre système circulatoire.

Ainsi, le froid est d'abord ressenti dans les mains et les pieds et, de là, il se propage désagréablement au reste du corps 🥶.

Pour garder vos mains et vos pieds au chaud, il ne suffit pas d'enfiler une paire de gants et de chaussettes épaisses, mais il faut commencer par garder votre torse et votre tête au chaud.    lac glace

Lutter contre le froid aux mains et aux pieds à VTT

Le premier endroit où vous ressentez le froid est donc localisé aux extrémités de votre corps : les doigts 🖐 et les orteils 🦶.

C'est ce que vous voulez éviter le plus.

Au printemps et à l'automne, il suffit de porter de bons gants de VTT. Mais en hiver, ils ne vous tiennent souvent pas suffisamment chaud quand les températures sont très basses.

La solution : Des gants de cyclisme chauffants.

Ils gardent vos mains au chaud pendant des heures, empêchant vos doigts de devenir raides et froids.

Vous gardez ainsi une prise suffisante sur le cintre et une réactivité suffisante pour activer les leviers de freins .

Les batteries des gants chauffants sont situées à l'intérieur de la manchette, elles sont fines et plates et ne se font pas ressentir lors du pédalage.

Comme pour les gants classiques, les gants chauffants électriques doivent être étanches au vent et à l'eau. Et comme la plupart d’entre nous utilisent smartphone, GPS, ou montre connectée lors des sorties VTT, il existe également des gants chauffants avec le bout des doigts compatibles avec les écrans tactiles .

Et vos pieds 🦶 alors ?

Comme vous bougez à peine vos orteils dans vos chaussures, il est difficile de maintenir une bonne circulation sanguine dans vos pieds. En particulier si vous êtes sujet à la transpiration des pieds… qui peuvent rapidement ressembler à des glaçons 🧊.

Vous pouvez prévenir les pieds froids en portant des chaussures spéciales pour l'hiver, en complément de chaussettes pas trop serrées qui évacuent bien l'humidité, ça change tout !

Gardez suffisamment d'espace entre vos chaussettes et vos chaussures pour que l'humidité ait un endroit où s'évaporer plus rapidement. Parce que les pieds mouillés sont des pieds froids.

En outre, veillez à ne pas trop serrer vos lacets. Plus vos chaussures de vélo sont serrées, plus vous coupez votre circulation, ce qui vous donne froid aux pieds.

Pour des chaussettes vélo hiver, vous pouvez également choisir des chaussettes chauffantes. Il existe des modèles fins et épais, en fonction de votre confort (on a une préférence pour les chaussettes fines).

Pour l'énergie ⚡, les piles rechargeables sont situées sur le dessus des chaussettes chauffantes et ne gênent pas lors du pédalage.

Le système de chauffage, quant à lui, est situé autour des orteils, et dans certains modèles, soit sous la plante des pieds soit sur le cou-de-pied.

Les éléments conducteurs de chaleur sont constitués de carbone, ce qui permet l’émission d’une chaleur douce qui stimule la circulation et empêche les raideurs et engelures. Grâce aux réglages de chaleur, vous pouvez facilement réguler l’intensité de la chaleur, car, même si les pieds froids ne sont qu’un vieux souvenir, il faut aussi éviter les pieds trop chauds 🌡️.

gants-chaussettes-v%C3%A9lo-chauffants

Grâce à la thermorégulation proposée par les vêtements chauffants, vous pouvez sortir à VTT, quelles que soient les températures hivernales.

Pour le lavage des chaussette, ce sera à la main dans de l’eau tiède (15 – 30 °C) pour préserver la durée de vie et celle des circuits électriques et en ayant pris soin d'avoir retiré les batteries avant le lavage. Séchage naturel (pas en machine ou au sèche-linge).

Vêtements chauffants et VTT : quels avantages ➕ ?

VTT neige deux alpes

Vous connaissez certainement le système d’habillement à trois couches. Trois couches de vêtements pour conserver la chaleur et vous protéger du froid : une sous-couche respirante, une couche intermédiaire thermique, et enfin une couche extérieure protectrice, coupe-vent et imperméable, qui possède également des capacités de respiration et d'évacuation de l'humidité.

Que faire si ces 3 couches ne vous suffisent pas, car il fait vraiment froid ?

Ou, autre cas, si vous êtes bien au chaud sur votre vélo 🚴, mais qu'après une montée intense, vous vous refroidissez très vite pendant la descente?

Est-ce que vous mettez rapidement une quatrième couche ? Ou... vous allumez le chauffage ♨️ ? C'est la promesse des vêtements chauffants, et il existe une version chauffante pour chaque couche de vêtements.

Pour la première couche, il existe des t-shirts chauffants à manches longues qui tiennent chaud jusqu'à 5 heures. Le système de chauffage est constitué de microfibres de carbone thermoconductrices qui améliorent la circulation sanguine et réduisent les raideurs musculaires.

Au moment de choisir, assurez-vous que la composition de la matière est douce, qu'elle évacue l'humidité et qu'elle est légèrement élastique, afin que votre sous-vêtement ne limite pas vos mouvements.

Décidez à l'avance des zones où vous êtes le plus sensible à la température et que vous souhaitez chauffer davantage : l'emplacement des conducteurs de chaleur peut varier en fonction des marques.

Les points stratégiques sont les genoux, le ventre, le haut du dos et le bas du dos.

Si vous préférez vous en tenir à vos propres vêtements thermiques, vous pouvez opter pour une couche intermédiaire supplémentaire et chauffante. Regardez du coté des gilets car c'est très pratique et universel.

Cette couche intermédiaire devra être respirante avec un système de chauffage assez puissant (tension comprise entre 5,5 et 7,5V) pour une performance thermique efficace.

Dernier point, les vêtements chauffants sont très simples d’utilisation : il n’y a qu’un seul bouton à actionner.

Pendant que vous pédalez, vous décidez du réglage qui vous procure le plus de confort. À la montée, pas besoin de chaleur supplémentaire et vous vous pouvez couper la chauffe. En revanche, lors des descentes ou lors d'une pause, une activation de chaleur supplémentaire est la bienvenue.

Plusieurs marques existent et proposent des produits de qualité variable. Comme toujours, vigilance sur la provenance et la qualité des produits.

Privilégier les vêtements chauffants des marques spécialisées (HeatPerformance par exemple). Cela vous permettra de rouler de manière confortable et vous concentrer sur le plaisir de faire du VTT sans vous geler.

Votre attention ne sera alors plus sur vos mains et vos pieds froids, mais sur votre plaisir de rouler et sur le paysage.

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant