1. Plus tu rouleras moins tu auras peur

En passant les mêmes obstacles, en refaisant le chemin pour te mettre devant les mêmes situations difficiles, celles-ci te paraîtront à force « normales ».

Tu prendras confiance en toi et ta confiance en ton vélo sera plus grande.

C'est quand tu te sentiras à l’aise que le plaisir viendra, lorsqu’il prendra le relai sur la peur.

Entraîne-toi sous la pluie, dans la boue : les chutes font moins mal (protège-toi bien et apprends à tomber tout de même !). Tu réaliseras que ce n’est pas grave de tomber…

2. Plus tu te prépareras moins tu auras peur

Marche VTT technique

Pour les marches et les sauts, entraines toi progressivement en choisissant de petits obstacles d’abord puis en augmentant leur taille, étape par étape.

Il faut travailler ta peur de l’inconnu, en amont. Devant un obstacle que tu ne te sens pas de passer, trouve un obstacle similaire, mais plus petit et “ponce-le” jusqu'à ce que tu sois à l'aise.

Répète ce processus autant que nécessaire, jusqu’à ce que tu puisses te reposer sur tes acquis pour passer 90% des obstacles en pratique VTT standard.

La connaissance objective de tes capacités permet à ceux qui ont le mental de s’entraîner régulièrement à dépasser leur peur et augmenter leur confiance en eux: il n’y a pas mieux pour l’estime de soi !

N'hésite pas à t'exprimer explicitement lorsque tu réussi : pousser un gros « yesssss, je l’ai fait » ça fait du bien.

Ne fais pas attention à ton entourage, il ne faut pas qu’il te mette la pression.

Sois positif, le but est de te faire plaisir et de te féliciter. C'est de progresser étape par étape qui diminue la sensation de peur. Le tout est de te connaître et de savoir où tu en es du côté technique, puis petit à petit tu seras plus à l’aise et ton appréhension diminue tout en progressant...Il faut sortir de sa zone de confort c’est la clé.

3. Plus tu seras détendu moins tu auras peur

Gravity VTT DH Huez

Laisse le vélo faire le travail : il est conçu pour ça !

C’est ton ami.

Relâche la pression sur les grips et laisse-le faire. Roule pour toi même, à ta manière, sans te préoccuper des autres. Oublie « l’anxiété de performance », trouble chronique de nos sociétés modernes de ne pas y arriver.

Prends du recul et cette anxiété ne te paralysera plus. Fais confiance à ton expérience et ton intuition, si ton esprit n’y arrive pas alors repose-toi sur ton corps pour mettre des limites.

N'oublie pas de sourire : lorsque tu le fais, tu sécrètes des endorphines; cela permet de relâcher les tensions ! Respire profondément et profite !

4. Plus tu feras appel à ton expérience moins tu auras peur

Descente VTT pierres hérault gardiole

Au début, pour surmonter les obstacles, tu étais nerveux et puis, au fur et à mesure, tu as passé toutes les difficultés : c’est à cela que tu dois penser.

Ne gaspille pas ton énergie : pense positif.

Concentre toi uniquement sur ce qui est sûr, je tente de passer cette marche, j’engage, j'enroule, je pousse, je me déplace, j’atterris et.. je suis toujours en vie !

C’est la meilleure technique pour progresser et ne pas avoir peur. Ce que je décide de passer, et bien, ça va passer, et je continuerai à améliorer mon pilotage tout en me faisant plaisir car c'est l’essentiel.

Ne te prends pas trop au sérieux : si je tombe, ce n'est pas grave, je remonte en selle. Si j’ai quelques bleus, ça passera (on reste bien dans un cadre ou vous ne vous mettez pas en danger de blessures graves hein !)

5. Plus tu réaliseras qu’une chute ce n’est pas grave, moins tu auras peur

Souvent, ta perception du danger est plus grande que le danger lui-même. Il faut apprendre à identifier le danger pour surmonter ton sentiment de peur à vélo, mais aussi chercher au fond de toi le déclencheur de ta crainte et parfois de ton angoisse.

Ta principale peur est de te blesser : soit devant un gros obstacle soit suite à une mauvaise expérience passée ?

Alors, prends un moment, et arrête-toi.

Respire lentement tout est dans le mental.

Analyse, visualise l’obstacle et sois objectif : ta sécurité est-elle en jeu ?

Si tu n’y arrives pas, baisse la pression et descends de ton vélo tout simplement : ce n’est pas grave ! Pratique la positive attitude. Mais attention, il faut toujours rester humble devant un obstacle et une la chute et ne pas retenter dix fois au risque de finir à l’hôpital !

6. Plus tu auras confiance en toi, moins tu auras peur

VTT DH Muzelle 2 Alpes

C’est valable dans n'importe quelle discipline et c’est ce qui va te différencier d’une autre personne.

Dans le VTT, tu ne fais qu'un avec ton vélo, c'est pourquoi non seulement tu dois avoir confiance en toi, mais aussi en la machine. Tu dois le connaître parfaitement. Stabilité, adhérence des pneus, réaction des suspensions, répartition des masses, puissance des freins, rapports de transmission, etc. Ce sont des points que tu dois connaître par cœur, instinctivement.

C’est seulement si c’est le cas que tu vas pouvoir travailler sur ta confiance en toi :

  • en s'entraînant virtuellement au passage de la difficulté (visualisation du passage difficile) pour en sortir victorieux,
  • en se faisant aider par une personne qui connaît ton niveau et tes capacités. Elle t'assure dans les difficultés et t’explique les mécanismes qui vont te permettre de rester sur le vélo : le plus dur c'est de trouver cette personne (ça tombe bien, on connaît cette personne),
  • en surmontant sa peur et se connaissant soi-même,
  • en surmontant sa peur de tomber.

7. Plus tu prendras du plaisir moins tu auras peur

On a tous une expérience négative de notre première descente à VTT sur une pente raide. Le plus dur est de dépasser cette peur qui vous paralyse et de pouvoir l’étouffer. La seule solution est la pratique régulière il n’y a pas de secret ! A ce moment là, le plaisir reprendra sa place.

Il faut reconnaître que les descentes c’est la partie la plus sympa du VTT.

La clé c’est de réaliser qu’il faut « remplacer la peur de descendre une descente à VTT par le plaisir de réaliser une descente à VTT ». Et surtout ne pas se dénigrer si on n’y arrive pas!

8. Améliore ta technique et tu auras moins peur

Passerelle VTT DH

Pour s’améliorer, il faut de l’analyse, de la concentration et un peu de pratique :

  • la position de descente en VTT : la posture extrême en arrière est la base fondamentale pour des descentes très raides. Reculer les hanches vers la roue arrière en fléchissant les jambes et en étendant les bras (pas totalement). Les talons poussent vers le bas et la tête est droite avec le regard vers l’avant pour éviter les obstacles.
  • regarder vers l’avant: (pas la roue), c’est le plus efficace pour mieux visualiser la trajectoire. Ça aide à aller plus vite en évitant les obstacles les plus importants, ceux qui me font peur.
  • n’utiliser qu’un seul doigt pour freiner: cela permet aux autres doigts de s'accrocher correctement au cintre en évitant la fatigue et en améliorant le contrôle et la sécurité. Un doigt (index ou majeur) est largement suffisant aujourd’hui avec les systèmes de freinage hydrauliques et à disques.
  • installer une tige télescopique (cela change la vie !) ou baisser la selle : avoir la selle levée pendant les descentes limite les mouvements et empêche de reculer le buste quand la pente est importante.

9. Le bon équipement tu porteras et moins tu auras peur

protections dorsale rxr protect

Genouillères, coudières, cuissard renforcé,casque intégral, gants, lunettes… et au besoin une protection dorsale.

10. La méditation tu pratiqueras et moins tu auras peur

zen lac titikaka

C’est une méthode puissante dans les descentes techniques. L'avantage c'est que tu peux la pratiquer partout : dans ton canapé ou dans la salle d’attente chez le dentiste !

Bien sûr elle va de concert avec les autres commandements, seule, elle ne garantit pas de résultats. Essaie si tu es sceptique, mais sache que la visualisation a fait ses preuves chez les sportifs de haut niveau. Grâce à cet outil tu peux reproduire des conditions presque réelles de descente sur le terrain, c'est gymnastique cérébrale très utile et tu verras tu progresseras et auras moins peur ! Patience…

Pour s'initier et pratiquer : Petit Bambou et Headspace.

Conclusion

N’oublies pas que la peur est un réflexe d'auto défense utile, mais elle peut, et doit être maîtrisée pour aller chercher plus de plaisir, plus de sensations. En suivant ces quelques conseils cela devrait significativement améliorer ta capacité à la surmonter.

Pour aller plus loin : Au sein de la formation, les Ateliers coaching VTT, non seulement on parle de technique, mais aussi de préparation mentale pour vous aider à être plus performant à VTT.

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Retour à l'accueil Article suivant