Quelle carte choisir pour sortir à VTT ?

Conseils GPS Cartographie Cartes Carte topo 18 minutes
Dernière mise à jour le

Ça vous est certainement déjà arrivé… Une sortie VTT un peu monotone, une soudaine envie d’aventure en s’affranchissant du tracé et là… perdu dans la verte 🌳. Plus de chemin. Plus de réseau. Souvent, ces deux-là vont ensemble, sinon c’est pas marrant. Et vient alors le fameux : “Évidemment, j’ai pas pris la carte.”

Dans cet article, vous trouverez tous nos conseils pour comprendre, choisir et personnaliser vos cartographies selon votre pratique et les conditions dans lesquelles vous roulez.

Technologies et types de cartes

Les technologies :

  • Carte diffusée sur un support numérique virtuel “ONLINE” ,
  • Carte diffusée sur un support numérique physique "OFFLINE" ,
  • Carte diffusée sur support papier 🗺, ou un document numérique (pdf, bmp, jpg, etc..).

Les types de cartes numériques :

  • Les cartes de type  “Raster” ,
  • Les cartes de type “Vectoriel”.

Une carte "online" est diffusée en continu et nécessite de disposer d’une connexion internet pour être affichée. Une carte "offline" est chargée et préinstallée dans la mémoire de l'appareil.

Une carte raster est une image, un dessin (Topo) ou une photo (Ortho). Elle est définie par une échelle pour le support papier et une résolution (en points par pouces ou dpi) pour les supports numériques. L’exemple le plus courant est, en France, celui de la carte IGN Top 25 au 1/25 000 sur un support papier ou 2,4 m par pixel sur un support numérique.

Ci-dessous l’illustration d’une carte Raster de type IGN 1/25 000, trois sources différentes à la même échelle, localisées dans le massif des Ardennes Bouillon (Belgique), Sedan (France), Bouillon (Belgique).

carte topo raster

Une carte vectorielle est obtenue à partir d’une base de données d’objets numériques. Le fichier est une liste d’objets définis par un jeu de coordonnées et une liste de  caractéristiques (attributs) quasi infinie. L'Appli (SmartPhone) ou le logiciel (Site internet, PC, Mac, GPS) qui dessine la carte sur un écran, extrait de ce fichier les objets inclus dans la zone visualisée d’une carte, puis dessine sur l’écran des points, des lignes et des polygones .

Pour le VTT, c’est la base de données cartographique collaborative 🤝 Openstreetmap (OSM) qui est la plus utilisée.

Exemples typiques d’une carte vectorielle. Les données de départ sont identiques et toutes issues d’OSM. La différence d’aspect est dûe au logiciel qui visualise la carte. A gauche une carte VTT customisée par l’auteur, au centre le style “4UMAP” (VTT Standardisé) présenté par OpenTraveller, à droite, la carte VTT du site “calculItinéraire.fr

carte top vectorielle

L’aspect visuel d’une carte raster dépend de l’éditeur 👩‍🎨 (l’artiste qui a peint le tableau si vous voulez), tandis que l’aspect visuel d’une carte vectorielle dépend du logiciel qui dessine l’image selon l’utilisation finale.

Pour une même zone, l’aspect d’une carte vectorielle destinée à la pratique VTT peut être complètement différent. Et selon le logiciel qui les affiche, les cartes VTT et cyclisme auront aussi un graphisme différent. Ce site permet de se faire une idée des différentes possibilités.

L’aspect visuel d’une carte raster, lui, sera toujours le même.

L’autre différence majeure est la représentation du relief, qui est généralement fiable et précise pour une carte type IGN (raster) mais moins précise sur une carte vectorielle. Les bases de données altimétriques mondiales s’améliorent. Cette faiblesse va donc disparaître progressivement.

Le logiciel de calcul d’itinéraire (routage) de votre GPS* ,appli ou logiciel peut exploiter la cyclabilité des routes, sentiers, chemins, renseignée dans la base de données OSM pour calculer un itinéraire.

La qualité et pertinence du tracé proposé est tributaire de l'existence, de la complétude et de l'exactitude des données de cyclabilité incluses dans la base de données OSM.

(*) Pour le routage sur ses GPS, Garmin utilise la technique dite des itinéraires chauds (heatmap), c'est-à-dire ceux qui sont le plus souvent empruntés. Voir la heatmap Garmin ou la hetamap Strava.

Comment choisir une carte GPS ?

Online (en ligne) ou Offline (hors ligne) ?

Disposer gratuitement d’une carte raster ou vectorielle online totalement gratuite sur PC, Mac ou smartphone est courant.. Mais pour vos escapades en pleine nature, surtout en montagne, assurez-vous d’avoir une couverture en données mobiles sur la totalité de votre terrain de jeu.

Quand on est "planté" en pleine nature loin de tout, une trace sur un fond blanc ou pixélisé est un grand moment de solitude.

Quel est le coût d’une carte GPS ?

L’ordre de grandeur s’étend de 0 à 400€ 😲 ; le prix n’est cependant pas synonyme de qualité. Dans certains pays, bien que le coût d’une carte soit relativement élevé, la qualité peut se révéler médiocre. Selon votre lieu de séjour, et selon le type de carte, il vous faudra acquérir plusieurs cartes, voire des cartes de plusieurs pays (Exemple pour un tour du Mont Blanc qui travers le France, la Suisse et l'Italie).

Quel stockage prévoir pour une carte GPS ?

Une carte peut être disponible sous forme de dalles ou de tuiles (exemple 10 x  10 km) ou aller jusqu'à couvrir un pays, voire un continent entier. Si vous avez besoin de plusieurs cartes, assurez-vous que la place disponible en mémoire sera suffisante. Plus la carte est grande ou plus il y a de cartes, plus le processeur du GPS doit passer du temps à gérer ces cartes. Donc, cela peut ralentir d’autres traitements comme l'affichage.

Fond de carte GPS

Faut-il renouveler sa carte GPS régulièrement ?

Une carte est en partie obsolète 😰 dès sa mise à disposition, du fait de l’intervention humaine, tellurique, ou tout simplement de la végétation qui reprend ses droits. Vous avez certainement remarqué que les singles ont une fâcheuse tendance à évoluer rapidement, même à  disparaître !

A quelle fréquence faut-il renouveler un fond de carte ?

Cela peut se transformer en limite d’emploi lorsque le budget de renouvellement est conséquent. Tant que la probabilité de s’égarer ou de devoir s’orienter est nulle ou très faible, inutile de renouveler une carte régulièrement; Votre esprit intégrera aisément les écarts entre la carte et le terrain. Si la probabilité de s’égarer ou de devoir s’orienter est avérée, il faut disposer de la carte la plus récente. Étant perdu il faut, pour se localiser, pouvoir faire le lien entre la carte et le terrain environnant, sinon la sortie ludique peut vite migrer vers la galère.

Evolution fond de carte

Quelle couverture du pays ou du lieu d’intérêt ?

Selon le pays, même au sein de l'Union européenne, la couverture et la qualité de certaines cartes sont mauvaises, voire très mauvaises. La carte raster 1/25 000 (ou équivalent) de chaque pays ne va pas au-delà de la frontière du pays concerné. Cette carte étant placée sur un fond non translucide, du fait des superpositions, sur un écran il y aura toujours une zone blanche plus ou moins grande d’un côté ou de l’autre de la frontière. Voir l’illustration ci-dessous à droite.

Par exemple, pour un tour du Mont Blanc, la carte doit couvrir trois pays. Selon que le parcours sera fait à pied, à VTT ou à vélo, du fait de la proximité du cheminement avec les frontières, de l’échelle et de la disponibilité des cartes selon le pays, il y aura des zones de carte raster (type IGN) blanches plus ou moins importantes.

La carte OpenStreetMap couvre tout le globe, les données cartographiques officielles de chaque pays y figurent. Les frontières ne sont plus un problème ! 🙏

Toutes les données cartographiques officielles (infrastructures, bâti, etc..) figurent dans la base de données OSM. Pour le reste, étant donné que ce sont des contributeurs volontaires qui complètent et enrichissent cette base de données cartographique, plus on descend vers un niveau de détail fin, plus la  couverture sera hétérogène.

Exemple concret d’une couverture cartographique à cheval sur une frontière (La trace suivie empreinte un single qui louvoie entre les deux pays c’est le trait multicolore). A droite les cartes raster type IGN Allemagne et Belgique. L’emprise de la carte IGN Allemande masque l’IGN Belge au-delà de la frontière sur quelques kilomètres, la trace se superpose au graphisme de la frontière elle est quasi invisible, en inversant la position des cartes dans la liste l’effet s’inverse. A gauche la carte vectorielle (issue d’OSM) est continue il n’y a pas de rupture.

Couverture carte frontière

Intérêt d'utiliser une carte fiable

  • Anticiper l’engagement physique,
  • Anticiper les changements de direction,
  • Se rassurer,
  • S'orienter et de se localiser suite à une erreur de navigation,
  • Modifier in situ l’itinéraire en cas d’imprévu tel qu’une défaillance mécanique ou humaine, événement météo impromptu, etc. Attention aux routages automatiques, parfois faire plus de kilomètres à plat est préférable au franchissement d’un col ! 😓

Critères de choix d’une carte

  • La lisibilité 👓 de la carte,
  • L'exactitude (fraîcheur) des données cartographiques,
  • La fidélité du relief ⛰.

Un alpiniste, un randonneur, un raideur ou un orienteur privilégiera une carte de type raster tel que l’IGN topo (ISOM, etc..). Il se déplace “relativement”  lentement, il peut sortir des chemins, et doit en permanence établir le lien entre ce qu’il voit sur la carte et sur le terrain. La carte raster étant un dessin symbolique du terrain, elle est parfaitement adaptée à ces pratiques.

Un cycliste 🚲 dans sa pratique est relativement rapide, et il est censé rester sur les routes asphaltées ou “au pire” sur les chemins de type gravel, il a tout intérêt à privilégier une carte vectorielle routable, de la même manière que la carte de navigation routière automobile, ou pour une moto, etc...

L’amplitude de la pratique VTT va de la route comme un cycliste, à celle d’un raider. Les deux types de carte conviennent donc.

A VTT, l’objectif étant de rouler principalement sur les chemins et les singles, la vitesse de déplacement est relativement rapide Une carte qui met en avant la praticabilité des chemins et des sentiers sera la plus adaptée, c’est à dire une carte vectorielle customisée pour le VTT, ou une dalle raster de type 4 UMAP (données OSM “rasterisées”) .

⚠️ L’aspect primordial d’une bonne carte pour une pratique VTT est la représentativité des chemins et sentiers. La carte doit différencier par son graphisme les routes, les chemins et les sentiers, et si possible faire ressortir le critère de cyclabilité. Lorsque l’activité est envisagée sur plusieurs pays ou dans des pays sans équivalent IGN, le choix d’une carte vectorielle s’impose.

Exemple d'une carte vectorielle typée pour une utilisation VTT

carte Mtbmap.cz

Les critères de lisibilité d'une carte

Le niveau de détail

Il est techniquement impossible de tout mettre sur une carte, sinon elle serait illisible. Lors de la conception, c’est l’échelle de la carte qui décide du niveau de détail.

  • Pour une carte raster, qui est toujours acquise dans une échelle définie (Ex: 1/25 000), le niveau de détail est fixe. Pour voir plus ou moins de détail, il faut disposer d’une carte raster multicouche, chaque couche ayant une échelle différente (un niveau de détail différent). Le logiciel d’affichage sélectionne la couche visualisée selon le niveau de zoom (échelle) demandé par l’écran.
  • Pour une carte vectorielle, tous les objets numériques sont dans le fichier, le logiciel qui dessine la carte sur l’écran sélectionne les objets dans le fichier, selon les caractéristiques de la carte et son échelle, afin de les  afficher à l'écran.

Dans le cas d’une carte raster, l’utilisateur verra tous les éléments figurant sur la carte. Dans le cas d’une carte vectorielle, c’est le logiciel qui fait le choix des éléments affichés à l’écran.

Ci-dessous pour la même zone géographique, à gauche la carte raster IGN 1/25000, au centre (OSM 4UMAP vectorielle) et à droite une carte vectorielle avec une customisation dite "Garmin" pour une pratique VTT.

comparatif cartes gps

Le rendu cartographique

  • La symbologie des cartes n’est pas normalisée; chaque éditeur utilise son propre graphisme 📜.
  • Une carte raster est définie par une résolution en pixel par pouce (comme une photo, un dessin). Le zoom compresse ou dilate le nombre de pixels par pouce de la carte pour l'adapter à l'échelle demandée par l’écran. La carte paraîtra “baveuse” dès que la valeur de zoom demandée à l’écran sera supérieure à celle de la carte.

Carte raster de type IGN taille totale de la carte 7 x 7 km, suffisant pour couvrir une boucle de 50 km, l’échelle de visualisation écran 1 / 8000 (Échelle usuelle a VTT) à gauche la carte est créée à l’échelle 0,4 m / pixel (1/4000), taille informatique 100 Mo, à gauche la carte est créée à l’échelle 1,5 m / pixel (1/15000) taille informatique 9 Mo.

Echelle de carte raster

  • Une carte vectorielle est toujours nette à l'écran quelle que soit l’échelle.

Carte vectorielle issue d’OSM, couvrant la même zone écran que ci-dessus, taille de la carte 18  x 7 km, taille informatique  1 Mo. Échelle de visualisation écran 1 / 8000 l’aspect graphique est indépendant du facteur d’échelle (zoom).

échelle carte vectorielle GPS

L’illustration ci-dessous compare en terme de rendu  (pour une utilisation VTT à la même échelle) la carte Gamin TopoV6 a gauche, au centre l’IGN France 1/25 000 (qui commence à floutté a cette échelle) et l’OSM “4 U Map” (OpenTraveller)

Rendu fond de carte GPS

Le contraste et les couleurs de la carte

La plupart des applis, des sites ou logiciels disposent d’un menu de choix et sélection de la carte, comme par exemple OpenTraveller ou sur UtagawaVTT.

  • Pour une carte raster, le principe est identique à l'affichage d’une image. Le dessin original de la carte (comme pour une photo) doit être correctement contrasté, et la qualité de l’écran en terme de luminosité ou de contraste est essentielle pour obtenir une carte lisible, dans toutes les conditions d’ensoleillement.
  • Pour une carte vectorielle, outre les qualités de l’écran évoquées ci-dessus, les critères exploités ou utilisés par le logiciel ou l’appli feront que la carte sera “sexy” ou non. Il est donc primordial d’évaluer avant tout achat le rendu de la carte tracée par l’appli ou le logiciel utilisé sur l’écran de l'appareil choisi.

Dans le cas d’un GPS, l’utilisateur peut parfois adapter le contraste des objets de la carte vectorielle:

  • Carte Garmin Topo , par la modification, l'édition ou le remplacement du fichier *.typ.
  • GPS TwoNav, c’est un fichier *.clay qui est dans le même répertoire que la carte. Il se modifie via le logiciel Land.

Critères d’exactitude et de fidélité

Par principe :

  • Une carte, dès sa publication, comporte des écarts vis-à-vis de la réalité du terrain, c’est dû à l’évolution naturelle (tellurisme), les saisons (végétation), l’intervention humaine 🏗 (construction, fréquentation, etc..).
  • Une carte vendue, ou distribuée par un organisme, a toujours un temps de retard vis-à-vis du terrain. Ces écarts dépendent de la date de figeage de la base de données, date plus ancienne que la date de distribution, de la fréquence des mises à jour et surtout de la réceptivité du client final vis à vis de ces mises à jour.
  • Les cartes vectorielles “gratuites” disponibles en téléchargement  seront toujours plus récentes et plus en adéquation avec le terrain que leurs homologues vendues et les cartes raster.

OpenStreetMap étant une base de données collaborative 🤝, la mise à jour se fait en continu. Les logiciels utilisateurs de cartes gratuites vont puiser directement la dernière version d’OSM.

Critères de cyclabilité

OpenStreetMap permet au contributeur de renseigner la cyclabilité des chemins et sentiers et de préciser les caractéristiques VTT d’un single. Ces données ne sont pas systématiquement renseignées, c'est à la diligence des contributeurs 😊.

Pour savoir si ces données figurent dans la base de données, nous vous conseillons d’utiliser OpenTraveller et le fond de carte 4 UMap. Sur l’exemple ci dessous les singles sont en rouge, les chemins en noir et le critère de cyclabilité MTB est placé sous forme d’une  étiquette collée au chemin ou single.

carte vélo

Exemple de symbologie (légende) utilisée par la Freizeitkarte (carte vectorielle gratuite pour GPS Garmin)

legende-carte-freizeitkarte

L’image ci-dessous illustre le manque d’homogénéité de la représentation de la cyclabilité VTT. Outre la fiabilité de la carte pour une pratique VTT, ces données sont utiles aux routeurs pour calculer et proposer des itinéraires VTT pertinents.

Les grands axes de circulation y sont tous, ce qui est un gage de qualité pour les cyclistes. En rouge et en mauve figurent les grands itinéraires cyclo (Eurovelo routes, Itinéraires Vélos, etc..). La carte est utilisable pour les grands voyageurs à vélo (ex: bike packing, itinérance).

En mauve, figurent les chemins et sentiers adaptés à la pratique du VTT. La densité de chemin est la même entre les tâches mauves, ils ne sont pas caractérisés pour une pratique VTT dans la base de donnée car c’est dû à un manque de  contributeurs locaux.

Densité des sentiers VTT sur une carte

La personnalisation d’une carte

La personnalisation consiste à  faire ressortir les caractéristiques VTT d’une carte. Pour une pratique VTT XC par exemple, l’objectif de cette personnalisation est de faire ressortir le graphisme des routes, chemins, sentiers, singles (aspect graphique, couleur,..). Pour une personnalisation VTT Enduro, la carte peut accentuer le graphisme et l’aspect des sentiers sur les spots (Chevrons, tirets , etc..).Concrètement, l’éventail de possibilités est très ouvert.

La majorité des fournisseurs de GPS ou d’applications smartphone appliquent leur propre customisation. L’utilisateur 👨‍🏭 n’a pas la main.

  • Chez Garmin l’aspect graphique de la carte est défini dans un fichier au format .typ, ce fichier peut être remplacé ou modifié à l’aide d’un éditeur de texte. Vous en trouverez en téléchargement sur internet, ou vous pouvez créer vos propres customisation. [Le modus operandi pour concevoir vos .typ est sous ce lien](http://paraveyron.fr/gps/typ.php).
  • Chez TwoNav, le principe est similaire, le fichier de customisation est au format *.clay. Il doit porter  le même nom que la carte et être placé dans le même répertoire macarte_layers.mvpf (la carte OSM) macarte_layers.clay (l’aspect visuel). La customisation se fait directement à l’écran à l’aide du logiciel Land via une boîte de dialogue.

L’image suivante illustre le principe d’une customisation à l’aide de LAND et les limites de toutes les customisations.

  • A gauche la "boîte" de dialogue développe les couches d’objets, au centre la carte, à droite la boîte de dialogue dédiée aux objets de type "chemins", permet de caractériser l’objet, couleur, forme, etc..  Les possibilités sont vastes et sortent du cadre de cet article.
  • La limite principale c’est “toujours” le niveau de contribution. Dans cet exemple, la trace suit un single Enduro ou DH (en descente). Hélas ces caractéristiques ne figurent pas dans les données cartographiques.

personalisation-carte-compegps-land

  • L’autre limite, n’est pas en soi une limite cartographique, mais celle d’une faiblesse de l’écran d’un GPS ou d’un smartphone, qui peut être atténuée par une customisation,  sans pour autant être corrigée.

Recommandations

Pour un GPS

Fournisseur Cout Cartes Raster / Vectorielle
Bryton Gratuit Uniquement sur GPS “haut de gamme”
Openstreetmap customisee cyclisme par Bryton
Préinstallée et modifiable
V
Garmin Payant Topo Vx
Vectorielle enrichie de données IGN ou équivalent (Hors de France)
Aspect graphique modifiable
Customisation cyclisme ou VTT paramétrable.
V
Payant BirdsEye
Équivalent Topo 1/25 000 IGN
ou
Équivalent Ortho IGN (Photo aérienne)
R
Gratuit Frikart
OpenStreetMap
Aspect graphique customisé par carte selon l’activité
V
Gratuit Carte d’Alexis V
Gratuit OpenTopoMap V
Gratuit OpenMTBmap V
Gratuit Mobac R
Hammerhead Karoo Gratuit OpenStreetMap spécifiques au vélo, préinstallée modifiable par pays. V
Lezyne Carte sur Smartphone (Appli)
TwoNav Payant IGN Topo basse résolution (Achat par pays, département, région, ou par dalle 10 x 10km)
IGN Ortho
TomTom (Cyclisme exclusivement..)
OpenStreetMap customisable par l'utilisateur.
R


R
V
V
Gratuit Tout type de carte via l’outil Land, scan papier, fichiers JPEG, KML, TIFF,....
IGN Topo haute définition (Via Mobac)
IGN Ortho haute définition (Via Mobac)
OpenStreetMap customisables par l'utilisateur.
R
R
R
V
Wahoo Gratuit Openstreetmap customisation Wahoo préinstallée et modifiable. V

A noter que  l’offre la plus récente de GPS cyclisme KAROO exploite un OS Androïd, potentiellement compatible des mêmes capacités qu’un SmartPhone, il suffit d’y loger la bonne Appli pour avoir un GPS SmartPhone.

Pour un Smartphone

Les applications smartphone 📱 proposent généralement une solution de carte online routable issue d'OSM avec leur propre customisation, cyclisme, VTT, ou autre.

L'utilisateur doit s'enquérir :

  • du comportement hors couverture données mobiles et des frais d’itinérance hors de France,
  • de la possibilité d’ajouter des cartes sans connexion
  • que la carte couvre bien la totalité de vos lieux d'escapade si vous avez des projets de grands voyages.

Attention, car certaines applications ne seront utilisables que sur le territoire national, bien que la majorité d’entre elles soient universelles.

Quelle carte sélectionner pour quelle pratique de plein air (outdoor) ?

Carte Raster Carte Vectorielle
VTT XC ⭐️ ⭐️⭐️
VTT DH ⭐️ ⭐️⭐️
VTT Enduro ⭐️ ⭐️⭐️
VTT Promenade / Randonnée ⭐️⭐️⭐️
VTT Balade / Famille ⭐️⭐️⭐️
Randonnée ⭐️⭐️⭐️
Cyclisme Sportif ⭐️ ⭐️⭐️
Cyclisme Bike Spacing ⭐️⭐️ ⭐️
Gravel ⭐️ ⭐️⭐️
Raid ⭐️⭐️⭐️
Orientation ⭐️⭐️⭐️
Alpinisme ⭐️⭐️⭐️

Liens utiles

Zestycastor
Zestycastor est un contributeur très actif sur UtagawaVTT

Commentaires

Blog Comments powered by Disqus.

Article précédent Retour à l'accueil Article suivant